22° Terrebonne, mercredi 23 mai 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

L'administration réfute les allégations de favoritisme
Daniel Sauriol, directeur général de la Ville de Terrebonne. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

L'administration réfute les allégations de favoritisme

Jean-Marc Gilbert

Vendredi 19 janvier 2018

 

L'administration de Terrebonne dément des propos tenus par le cabinet de l'opposition selon lesquels certains élus auraient reçu les documents relatifs au budget 2018 avant d'autres, selon leur allégeance politique.

 

«Les documents de présentation du budget 2018 ont été déposés sur un accès électronique accessible à tous les élus le 7 décembre 2017 vers 18 h 20, à la seule exception de la présentation générale, qui avait fait l’objet d’ajustements dans la soirée du 7 décembre», explique le directeur général de la Ville, Daniel Sauriol, dans un communiqué de presse.

 

La version finale de la présentation a été rendue disponible à tous les élus le 8 décembre à 7 h 36, soit avant le début des rencontres des membres du conseil.

 

M. Sauriol, qui indique que l'administration n'émettra pas d'autres commentaires «par souci de préserver son indépendance», demande finalement aux «acteurs impliqués de faire preuve de diligence afin d'éviter de discréditer l'ensemble du travail administratif sur des bases de présomptions».

 

Générations Terrebonne précise

 

L'opposition a précisé sa pensée. «Nous saluons la présentation effectuée par l'administration à l'ensemble des conseillers, souligne Générations Terrebonne dans un communiqué. Bien que l'on relève qu'il y a eu beaucoup d'amélioration au niveau des échanges, nous considérons que les conseillers n'ont pas eu suffisamment de temps pour analyser toutes les propositions budgétaires.

 

«Rappelons que les grandes orientations budgétaires se prennent au comité exécutif, lequel est composé exclusivement de conseillers du parti du maire.»

 

Se disant ouverte «à toute collaboration afin d'aboutir à des résultats concrets pour la population», l'opposition n'a toutefois pas apprécié les termes peu élogieux utilisés par le maire Marc-André Plante après l'adoption du budget.

 

«Compte tenu de l'engagement de maintenir le compte de taxes en deçà de l'inflation, la décision de voter contre le budget ne relève pas "d'opportunisme politique crasse", mais d'une cohérence entre le discours et l'action.»

 

Taux de taxes adoptés

 

Lors de la séance du conseil du 22 janvier, les quatre élus de Générations Terrebonne ont voté contre l'adoption du règlement décrétant le taux de toutes les taxes pour l'année 2018. Le règlement a été adopté à la majorité.

 

Le conseil a aussi approuvé le regroupement des offices municipaux d'habitation de Charlemagne, de Repentigny, de Terrebonne et de Mascouche. Éric Fortin, Nathalie Bellavance et Brigitte Villeneuve ont été nommés au conseil d'administration.

 

Par ailleurs, contrairement à ce qui était indiqué dans notre édition du 17 janvier, le maire Plante n'a pas été nommé au conseil d'administration du Réseau de transport métropolitain. Le conseil a plutôt proposé sa nomination, le 15 janvier.

 

29 janvier 2018 - Floréa (cell)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités