-1° Terrebonne, vendredi 19 janvier 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Choisir entre boire et conduire
Les policiers seront plus présents sur le réseau routier et tiendront des opérations pour contrer la conduite avec les facultés affaiblies au cours de la période des Fêtes.

Choisir entre boire et conduire

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 5 décembre 2017

Avec les partys de bureau et les réunions familiales ou entre amis qui se multiplient à l’approche des Fêtes, les policiers indiquent qu’ils seront présents en grand nombre sur le territoire pour contrer la consommation d’alcool et de drogue combinée à la conduite automobile.

Le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Saint-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion «invite les citoyens à la prudence et à la modération» dans le cadre de l’opération de Vérification accrue de la capacité de conduire - Intervention nationale (mieux connue sous le nom de VACCIN).

Ils seront donc présents en grand nombre pour faire de la sensibilisation à l’intérieur des établissements licenciés, mais aussi sur la route pour effectuer des opérations spéciales.

Le Service de police de Mascouche prend également part à cette opération nationale en rappelant que «prendre le volant après avoir consommé de la drogue ou de l’alcool n’est pas une option et qu’il n’y a pas d’excuse» pour agir ainsi. «Nos policiers seront visibles sur les routes et des opérations de contrôle routier seront réalisées pour nous assurer que le réseau demeure sécuritaire», ajoute la police de Mascouche.

Quelques chiffres

En 2016, plus de 20 heures d’opérations spéciales se sont déroulées en dehors de la patrouille régulière, à Terrebonne. «Au total, 880 véhicules ont été vérifiés. Nous avons procédé à 6 tests de dépistage à l’aide de l’appareil de détection, ce qui a mené à l’arrestation de 3 conducteurs, indique la police de Terrebonne, dans un communiqué de presse. De plus, nous avons procédé à 39 arrestations pour conduite avec les capacités affaiblies durant cette période et 5 d’entre elles seront accusées de capacités affaiblies par la drogue.»

À l’échelle provinciale, toujours en 2016, une moyenne de 18 conducteurs ont été arrêtés quotidiennement pendant l’opération VACCIN.

Tant de façons de l’éviter

Rappelons que l’alcool est l’une des principales causes d’accidents mortels au Québec. De plus, selon la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), dans environ 85 % des cas de collisions, le conducteur impliqué et reconnu coupable d’une infraction liée à l’alcool au volant n’était pas récidiviste.

Il existe de multiples façons d’éviter de faire partie de ces statistiques, et les autorités vous suggèrent fortement de vous tourner vers «une solution responsable» après une fête bien arrosée, comme le populaire service de raccompagnement Opération Nez rouge.

«Nous vous invitions également à intervenir auprès d’un proche afin de l’empêcher de conduire si nécessaire, en l’hébergeant, en étant un conducteur désigné, en prenant les clés ou en offrant de payer le taxi», ajoute la police de Terrebonne dans son communiqué.

Saison hivernale

Les policiers profitent de l’occasion pour rappeler également aux automobilistes d’adapter leur conduite aux conditions météorologiques et routières lors de leurs déplacements en hiver. Ils vous suggèrent aussi fortement de ne pas attendre jusqu’à la date limite du 15 décembre pour faire installer vos pneus d’hiver, ainsi que de déneiger complètement votre véhicule avant de prendre la route à la suite d’une chute de neige.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités