-2° Terrebonne, vendredi 17 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

La cueillette de données sur le terrain débute
Après le constat de l’état de la situation, la cueillette de données sur le terrain s’échelonnera jusqu’au gel. Un plan d’intervention de réhabilitation des sols sera déterminé à la suite de l’opération. (Photo : archives)

La cueillette de données sur le terrain débute

Gilles Fontaine

Vendredi 27 octobre 2017

 PROBLÈMES DES DÉBRIS ENFOUIS À LA PLAINE

Le 25 octobre avait lieu, à l’école Geai-Bleu de Terrebonne, secteur La Plaine, une rencontre citoyenne concernant la problématique des pneus et autres débris enfouis sous l’ancien site de Pièces d’auto Brady, aujourd’hui des terrains résidentiels. Plus de 100 personnes, tous des propriétaires de propriétés touchées, étaient présentes.

Étaient aussi présent le procureur de la Ville de Terrebonne, Jean-François Girard, l’avocate des citoyens, Me Lorraine Talbot, et trois représentants de Golder Associés, une firme experte entre autres en analyse de sol, en réhabilitation et en décontamination.

Cette entreprise avait été mandatée par les avocats des parties pour procéder à l’analyse de la situation et à l’élaboration d’un plan d’intervention pour régler la réhabilitation des sols concernés.

Les citoyens ont aussi été mis au courant de l’état du dossier judiciaire, lequel a été suspendu le temps que Golder remplisse son mandat. Cette suspension sera prolongée à tout le moins jusqu’au printemps 2018, le temps des travaux de la firme experte.

Maladresse de l’avocat

Cette séance d’information a débuté difficilement lorsque Me Jean-François Girard a maladroitement expliqué que tout ce qui lui importait, c’était la réhabilitation des terrains et non «de mettre de l’argent dans vos poches pour que vous partiez en vacances». Propos qui ont fait réagir les citoyens. D’ailleurs, l’avocat a dû offrir ses excuses pour ses paroles et a précisé que les démarches présentes, payées par la Ville, ne devaient servir qu’à accompagner les citoyens à trouver une solution pour régler le passif environnemental des terrains.

Travaux tout l’automne

«Maintenant que nous avons cueilli tous les témoignages et analysé tous les rapports et autres documents antérieurs, nous procéderons, jusqu’au gel, à la cueillette de données sur le terrain», a annoncé Denis Millette, associé chez Golder.

Tous les lots seront échantillonnés et les citoyens recevront un avis avant la visite de l’entreprise. Cette cueillette de données débutera par la lecture radar des sols (géophysique). L’entreprise pourra compléter par des travaux plus importants, comme des tranchées effectuées par pelle mécanique. Rien n’a encore été défini et la lecture géophysique permettra de préciser la façon de procéder.

L’inquiétude demeure

De nombreuses autres questions sont restées en suspens. Plusieurs citoyens s’attendent, au terme des démarches, à recevoir un certificat officiel déclarant la situation réglée. Le procureur de la Ville n’avait pas de réponse à ce sujet. «Il n’y aura définitivement pas de certificat du ministère. Cependant, nous nous engageons à discuter pour trouver ce qui peut être fait dans ce sens», a-t-il dit.

De plus, les citoyens se questionnent beaucoup sur le fait que Robert Bourgouin, le promoteur impliqué dans le dossier, reçoive toujours des contrats de la Ville. «Qu’on lui enlève son gagne-pain! Peut-être va-t-il agir plus rapidement», a même lancé un citoyen, visiblement las de la situation. Il n’y a pas eu de réaction du côté de l’autre partie.

En raison des élections municipales du 5 novembre, plusieurs se demandent si tout sera à recommencer le 6 novembre. Stéphane Berthe, maire de Terrebonne, s’est formellement engagé à poursuivre les démarches actuelles. Nathalie Bellavance, conseillère sortante et candidate pour l’ADT, a fait de même au nom de sa formation politique et de son chef, Marc-André Plante.

 

18 nov 2017 Ecole Vision cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités