20° Terrebonne, samedi 21 octobre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Décès subit de l’ancien chef de police Guy Dubois
Guy Dubois (à gauche) a donné 37 ans de sa vie au Service de police de Terrebonne. Il a débuté comme patrouilleur et a gravi chacun des échelons pour éventuellement devenir directeur, un poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite en 2014. Il pose ici aux côtés de son successeur, Marc Brisson. (Photo : archives)

Décès subit de l’ancien chef de police Guy Dubois

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 8 août 2017

La Ville de Terrebonne et le Service de police de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion offrent leurs plus sincères condoléances à la famille de Guy Dubois, ancien directeur du Service, décédé subitement à la suite d’une défaillance cardiaque, le 31 juillet, à l’âge de 61 ans.

Retraité depuis janvier 2014, après une carrière de 37 ans au sein de la police de Terrebonne, M. Dubois «aura laissé une trace indélébile dans l’organisation et sa communauté», a indiqué la Ville dans un communiqué de presse.

«Il s’agit d’une grande perte pour la grande famille de la Ville de Terrebonne. Il aura été l’une de ces personnes de qualité qui sait s’inscrire au passage dans la vie des gens. Nos pensées et nos cœurs accompagnent les tiens, Guy», a déclaré le maire Stéphane Berthe.

«C’est un homme d’équipe, qui a toujours répondu présent. Sa diplomatie, son sens de l’humour, sa solidarité et son humilité ont fait de lui un homme apprécié et respecté», a renchéri le directeur général, Daniel Sauriol.

La police de Terrebonne ajoute que M. Dubois a été «l’un des grands bâtisseurs et qu’il a toujours fait en sorte de promouvoir une saine image du service».

En avril, M. Dubois nous avait accordé une entrevue pour la rubrique «Que sont-ils devenus?», publiée dans Le Trait d’Union (à lire au http://bit.ly/2wEPhzK). Celui qui était déménagé en bordure d’un petit lac dans les Laurentides disait alors profiter pleinement de sa retraite.

En plus d’accorder plus de temps à ses proches, l’amateur de chasse fabriquait également des meubles en bois dans son atelier. Il donnait aussi de son temps pour aider à l’organisation de certains événements qui se tenaient dans sa région.

Toutes nos pensées vont aux proches et à la famille de Guy Dubois. Notons qu’ils ont reçu les condoléances de la communauté le 4 août dernier au 939, rue St-Louis.

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités