15° Terrebonne, mardi 24 octobre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

DOSSIER DE LA SEMAINE: Des centaines de signalements dans Les Moulins
Avec la pluie, la neige et le verglas que nous avons reçus au cours des dernières semaines, la prochaine saison de dégel risque d’être particulièrement occupée pour les Services des travaux publics de Terrebonne et de Mascouche. (Photo: Archives, Pénélope Clermont)

DOSSIER DE LA SEMAINE: Des centaines de signalements dans Les Moulins

Gilles Fontaine

Mardi 14 mars 2017

NIDS-DE-POULE

Chaque année, peu de temps avant la période des séries éliminatoires au hockey, les nids-de-poule font leur apparition sur nos routes. Bien que ceux-ci soient annonciateurs du printemps, ils sont un vrai calvaire pour les automobilistes.

Avec la pluie, la neige et le verglas que nous avons reçus au cours des dernières semaines, la prochaine saison de dégel risque d’être particulièrement occupée pour les Services des travaux publics des Villes de Terrebonne et Mascouche.

«Si les écarts de température (gel et dégel) sont la cause la plus importante liée à l’apparition des nids-de-poule, la circulation est aussi un facteur majeur pour nous», indique François Gosselin, directeur du Service des travaux publics à Mascouche. «La constante vibration ainsi causée fragilise le sol et provoque des fissures, lesquelles deviennent la première entrée de l’eau dans le sol.» C’est principalement pour cette raison que le poids des camions est réglementé en période de dégel.

Des enrobés chauds ou froids?

Plusieurs formes d’enrobés bitumineux (asphalte) peuvent être utilisées pour la réparation des nids-de-poule. À Mascouche comme à Terrebonne, on utilise un enrobé froid ou un enrobé chaud. Cependant, un troisième enrobé (tiède) peut aussi être utilisé, comme c’est le cas à Terrebonne.

«Idéalement, la vraie réparation demeure la réfection complète dela route. Cependant, ce n’est pas toujours possible. L’enrobé froid, qui est toujours malléable, sera utilisé lorsque l’enrobé chaud n’est pas disponible et que nous n’avons pas d’autres moyens de faire les réparations. C’est une question d’urgence et d’entreposage. L’enrobé chaud perd rapidement sa malléabilité et ses propriétés. Nous ne pouvons donc pas l’entreposer très longtemps, à peine quelques heures, ce qui n’est pas le cas avec le produit froid qui, par contre, est moins efficace», explique M. Gosselin.

Quant à l’enrobé tiède, moins utilisé que l’enrobé chaud, ce matériau garderait sa malléabilité plus longtemps, soit jusqu’à quatre jours. «Ce produit, plutôt nouveau, est un compromis entre les deux autres. Beaucoup plus durable que l’enrobé froid, il permet une réparation davantage permanente», mentionne Luc Fugère, directeur adjoint de la Direction de l’entretien du territoire de la Ville de Terrebonne.

Les fissures

Outre les réparations de nids-de-poule, nous voyons souvent des bandes de papier blanc collées sur la chaussée.

«En fait, l’été uniquement, nous avons des opérations de scellement de fissures, une première étape pour limiter et retarder la dégradation de la chaussée. On applique dans la fissure un mélange de bitume épais, comme du goudron, et on y colle une bande de papier pour éviter que le bitume colle aux pneus, tout simplement. Cette réparation empêche l’eau de pénétrer dans le sol et de causer plus de dégâts en formant un nid-de-poule après quelques bons écarts de température», informe M. Gosselin.

Des opérations menées à l’année

Autant à Terrebonne qu’à Mascouche, les opérations de réparation se déroulent toute l’année, selon certaines conditions. Jusqu’à dix personnes s’y affèrent dans chacune des villes.

«Les opérations et, par conséquent, les réparations, se font beaucoup grâce aux signalements de la population et des observations que nos employés font sur le territoire. L’an dernier, à Mascouche, nous avons eu 287 requêtes pour des nids-de-poule. Compte tenu qu’un nid-de-poule peut avoir été signalé plusieurs fois, le nombre d’appels est plus important», précise M. Gosselin.

À Terrebonne, 188 requêtes pour des réparations sont provenues, l’an dernier, de signalements. «Nous avons aussi des patrouilleurs routiers qui arpentent le réseau et nous informent des réparations à faire. Ces patrouilleurs sillonnent surtout les artères principales et secondaires. Quant aux rues moins importantes, nous comptons beaucoup sur l’aide des citoyens», nous dit M. Fugère.

Il n’a pas été possible d’avoir le nombre exact d’appels liés à ces signalements, mais nous pouvons facilement penser que les appels des citoyens se comptent par centaines chaque année.  

Les citoyens qui constatent une problématique importante liée à l’état de la chaussée peuvent informer la Direction de l’entretien du territoire de la Ville de Terrebonne par téléphone au 450 492-5620, ou sur les pages Facebook et Twitter de la Municipalité. Sur le territoire de la Ville de Mascouche, les citoyens peuvent se rendre sur le site Web suivant : www.ville.mascouche.qc.ca/nids-de-poule.

***

Utilisation des enrobés et budget

                                   Terrebonne              Mascouche

Type d’enrobé

             Froid                      50                         50

             Tiède                     50                              

             Chaud                 2500                       1000

Budget                           450 000 $*             88 000 $

* Budget pour la réparation d’asphalte, comprenant aussi les nids-de-poule.



À LIRE AUSSI: http://www.larevue.qc.ca/actualites_dossier-semaine-recours-possible-mais-ardu-n41008.php

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités