-3° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

DOSSIER DE LA SEMAINE : Tout un village pour élever un enfant
Les jeunes mères de la MRC Les Moulins peuvent compter sur une grande collaboration entre différents organismes pour leur permettre de s’accomplir en tant que femmes et en tant que mères. (Photo : archives)

DOSSIER DE LA SEMAINE : Tout un village pour élever un enfant

Gilles Fontaine

Mardi 24 octobre 2017

Toute une organisation s’est formée autour des jeunes mères, notamment dans notre région. Santé, alimentation, éducation et logis, tout est en place pour permettre aux jeunes mères vivant une difficulté d’obtenir leur autonomie et de devenir des citoyennes à part entière.

Que ce soit pour socialiser, améliorer leurs habiletés parentales et briser le cycle de la pauvreté, les jeunes mères de la MRC Les Moulins peuvent compter sur une grande collaboration entre différents organismes pour s’accomplir en tant que femmes et en tant que mères.

Depuis 27 ans, l’organisme de Terrebonne M.O.M.S. offre aide et assistance aux jeunes mères de 13 à 25 ans et à leur enfant. «S’il est vrai que ces femmes reçoivent énormément d’informations par Internet et les réseaux sociaux, ce n’est pas toujours la bonne information. Lorsqu’on les rencontre pour la première fois, on voit qu’elles ont besoin de "coaching", et chez nous, elles viennent valider ou non leurs informations, commente Chantal Cloutier, directrice de M.O.M.S. Par nos activités, nous tentons de donner aux mères ce dont elles ont besoin : des rencontres, des ateliers ou du répit. Nous travaillons en étroite collaboration avec, entre autres, l’école secondaire Armand-Corbeil, l’Association OLO des Moulins, le CLSC et Nourri-source.»

Éducation

C’est en 2000 que le Programme jeunes mères a vu le jour à l’école secondaire Armand-Corbeil. «C’est venu des enseignantes qui voyaient bien que les filles laissaient leurs études parce qu’elles vivaient une grossesse. Or, notre programme a été mis sur pied pour répondre aux besoins de jeunes familles qui désirent poursuivre leurs études ou leur projet socioprofessionnel. C’est principalement pour cette raison qu’une garderie a vu le jour à Armand-Corbeil pour les mères étudiantes, qu’elles étudient ici, dans une autre école de la Commission scolaire des Affluents ou à la formation aux adultes. Outre l’accessibilité à une garderie, les jeunes mères peuvent avoir accès à du transport, à du répit et à une aide au logement avec la collaboration de la Symphonie du Boisé», explique Monique Majeau, intervenante sociale à l’école Armand-Corbeil.

D’autres services peuvent aussi être offerts par le CISSS de Lanaudière. «Depuis 2003, les mères de moins de 18 ans peuvent recevoir des services du CISSS par le biais des Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance à l'intention des familles vivant en contexte de vulnérabilité. Ces services préventifs visent à donner le soutien nécessaire aux familles afin de favoriser le développement optimal des enfants et d’améliorer leurs conditions de vie. Concrètement, les familles reçoivent du soutien par une intervenante privilégiée,  infirmière, travailleuse sociale, nutritionniste, psychoéducatrice, etc., principalement sous la forme de visites à domicile offertes dès la 12e semaine de grossesse», décrit brièvement Pascale Lamy, adjointe au PDG – relations publiques, CISSS de Lanaudière.

Tout un «village» s’est organisé autour des jeunes mères et de leur enfant, car c’est ce que ça prend pour les faire grandir.


LISEZ AUSSI : http://www.larevue.qc.ca/actualites_dossier-semaine-meres-ados-ou-jeunes-meres-n44349.php et http://www.larevue.qc.ca/actualites_dossier-semaine-meilleur-pour-leur-petite-famille-n44353.php.

17 decembre 2017 Sports Expert cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités