13° Terrebonne, samedi 20 octobre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Grande mobilisation pour l’avenir du Vieux-Terrebonne
De nombreuses pistes de réflexion se sont dégagées du café-citoyen du 2 mai sur le Vieux-Terrebonne. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

Grande mobilisation pour l’avenir du Vieux-Terrebonne

Jean-Marc Gilbert

Mercredi 9 mai 2018

Environ 250 citoyens ont participé à l’un des cinq cafés-citoyens organisés dans les dernières semaines pour discuter de l’avenir du Vieux-Terrebonne. Ces rencontres s’inscrivaient dans le cadre de consultations réalisées en partenariat avec l’Institut du Nouveau Monde (INM) pour l’adoption d’un futur Programme particulier d’urbanisme (PPU).

« C’est un moment déterminant pour le quartier. C’est la première fois qu’il y a une consultation si pointue et élaborée. Tous les commentaires ont été pris en note et ça va permettre aux spécialistes d’avoir des pistes de réflexion intéressantes pour la suite des choses », d’expliquer le conseiller du quartier, André Fontaine, présent à toutes les rencontres et heureux de cette mobilisation. Une centaine de citoyens étaient présents à la rencontre du 2 mai, au Moulinet. Marie-Josée Dion, coordonnatrice à la planification urbaine pour la Ville de Terrebonne a d’abord fait état d’un diagnostic du Vieux-Terrebonne. On y soulève 18 enjeux, répartis sous quatre thèmes : environnement, société, économie et forme urbaine. Le document, disponible sur le site internet de la Ville de Terrebonne, présente de nombreuses statistiques intéressantes qui viennent comparer le quartier par rapport à l’ensemble de la municipalité.

Tables de travail

Le survol de ce diagnostic avait pour objectif de mettre la table à la seconde partie de la soirée. Les citoyens réunis en petits groupes, autour d’une dizaine de tables, ont discuté des différents enjeux et de ce qu’ils veulent changer ou améliorer dans le quartier. Un représentant de chaque groupe présentait les faits saillants et propositions ressortant de leurs discussions.

La sécurité, la quiétude du secteur, le manque de stationnement, la sensibilisation quant à la propreté et à l’environnement ont notamment meublé les débats. Des propositions ont aussi été faites pour favoriser une plus grande diversité commerciale, comme l’implantation d’une épicerie, problème évoqué de façon récurrente par les résidants.

Forum public

Tout ce qui a été dit ou proposé à l’écrit sera analysé au cours des prochaines semaines en vue d’un forum public prévu le 2 juin.

Liane Morin, chargée de projet pour l’INM se dit agréablement surprise de la réponse des citoyens. « Nous avons vu une grande diversité de générations et même des commerçants aux rencontres. On sent que les “locaux” ont leur Vieux-Terrebonne à cœur », mentionne-t-elle.

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités