La Revue

L'hebdo des gens d'action

Terrebonne, vendredi 31 octobre 2014

Actualités

Fil RSS

Montcalm aussi devient orange Manon Perreault, nouvelle député néo-démocrate dans Montcalm, a savouré sa victoire en compagnie de ses proches.

Montcalm aussi devient orange

Marie-Pier Tremblay

Mardi 3 mai 2011

Au plus grand étonnement de Manon Perreault elle-même, la candidate néo-démocrate dans la circonscription de Montcalm a remporté son siège avec près de 15 000 voix d'avance sur le député sortant, Roger Gaudet, du Bloc Québécois.

Pour sa première expérience en politique fédérale, Mme Perreault s'attendait à tout, sauf peut-être à être élue députée et encore moins avec une majorité si foudroyante.

«La vague orange annoncée par les médias va certainement transparaître dans les résultats du vote de ce soir, mais sûrement pas autant que dans d'autres circonscriptions. Ce n'est pas un secret, le bloquiste Roger Gaudet est très fort dans Montcalm», confiait Manon Perreault au commencement du dépouillement des boîtes de scrutin.

Néanmoins, cette vague vite qualifiée de raz-de-marée orange s'est rapidement installée dans Montcalm, faisant poindre les espoirs les plus fous chez Mme Perreault et son entourage.

En effet, dès les premiers résultats annoncés, la candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD) se trouvait loin devant Roger Gaudet. Et cette avance spectaculaire ne l'a pas quittée, elle qui a récolté 34 391 votes, soit 52,9 % des voix, alors que le bloquiste, qui en était à son cinquième mandat, a reçu 19 610 votes, soit 30,2 % des voix.

Pas une vague, un tsunami

Au moment de célébrer la victoire, Manon Perreault, tout sourire, s'est exclamée : «Quel privilège d'être élue! C'est génial de savoir que je vais aller à Ottawa pour défendre les intérêts des citoyens. Ils voulaient du changement, et c'est ce que nous proposons. C'est un grand honneur de travailler pour Jack Layton.»

Toute une surprise également pour le président de l'association du NPD de Montcalm, Yvon Groleau. «Ces derniers jours, on sentait une fébrilité autour du NPD. Cette vague orange, j'y croyais, mais je restais sceptique. Roger Gaudet avait quand même obtenu 55 % des voix aux dernières élections. Je ne m'attendais pas à une si grande majorité néo-démocrate dans la circonscription. Ce n'est pas une vague, c'est vraiment un tsunami.»

Pour l'occasion, Manon Perreault s'était entourée de parents et amis dans sa résidence de la petite municipalité de Saint-Jacques de Montcalm. Celle qui a été  conseillère municipale de Sainte-Marie-Salomé de 2002 à 2009 caresse le désir d'être le porte-étendard des personnes handicapées. Étant elle-même à mobilité réduite, elle en connaît bien les enjeux, et c'est une cause qui lui tient beaucoup à cœur.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

REMAX Nathalie Théoret31082014
LePlusGrand
LaRevueValorise
DR Lambert_30_09_14