16° Terrebonne, mercredi 26 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Objectif : désengorger la Rive-Nord
Chaque jour, des milliers d'usagers de la route doivent composer avec la congestion routière. (Photo : archives)

Objectif : désengorger la Rive-Nord

Jean-Marc Gilbert

Mercredi 21 février 2018

Pour créer un «mouvement sans précédent» visant à contrer la congestion routière pour quelque 800 000 citoyens, les maires de près d'une vingtaine de villes de la Rive-Nord se mobilisent pour la tenue d'un forum sur la mobilité et le transport collectif, le 23 avril.

C'est ce que le maire de Laval, Marc Demers, a annoncé au début du mois dans un communiqué. «J'ai confiance que le forum engendrera rapidement des solutions novatrices pour lesquelles nous souhaitons l'appui financier des deux paliers de gouvernement», mentionne M. Demers. Selon les maires, il est urgent d'agir pour contrer la congestion qui affecte non seulement la qualité de vie, mais plus largement l'émission des gaz à effet de serre et même l'économie.

Les villes de Terrebonne et de Mascouche se joignent à ce mouvement.

«Ce forum représente, pour les municipalités de la Rive-Nord, l'occasion de se mobiliser pour discuter des réels enjeux auxquels elles sont confrontées en matière de transport collectif et de mobilité, affirme Marc-André Plante, maire de Terrebonne. La situation actuelle est préoccupante et il faut envisager des solutions concrètes dans l'intérêt de tous.»

Du côté de Mascouche, le maire Guillaume Tremblay entend interpeller les organismes de transport de la région pour étudier la possibilité d'améliorer le service, que ce soit en ajoutant un circuit d'autobus qui ferait directement la liaison Mascouche-Montréal ou en modifiant les horaires des trains de banlieue pour qu'ils «correspondent mieux à la réalité des Mascouchois».

La CCIM en faveur

La Chambre de commerce et d'industrie Les Moulins (CCIM) ainsi que les chambres voisines appuient la démarche sans réserve. «Depuis plus d’un an, les chambres de commerce de la [Rive-Nord] se réunissent dans le but de proposer aux différents paliers de gouvernement des solutions concrètes aux problématiques liées à la congestion routière», indique la directrice générale Lucie Lecours, dans un communiqué. Elle ajoute qu'il s'agit d'un enjeu majeur pour les entreprises pour trois raisons : les difficultés de recrutement liées à la congestion et au manque de transport collectif, les coûts relatifs au transport de marchandises, ainsi que les retards des employés.

Mathieu Traversy actif

Dans la même veine, mentionnons que le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, a rencontré les dirigeants du Réseau de transport métropolitain, le 16 février. Il avait deux demandes prioritaires pour améliorer la fluidité, soit l'ajout d'un train express sur la ligne Mascouche ainsi que l'ajout de stationnements incitatifs pour les usagers du transport en commun. Une rencontre avec l’Autorité régionale de transport métropolitain est prévue dans les prochainsjours.

2018-01-16 au 12-31 Monde à Vie CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités