7° Terrebonne, mardi 23 octobre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Okoumé : "On aime ça jouer à Terrebonne!"

Vendredi 1 septembre 2000

Le populaire groupe Okoumé enregistre présentement son prochain album dans un studio de Terrebonne. Le 29 septembre prochain, il sera au Théâtre du Vieux-Terrebonne où il présentera en primeur quelques-unes de ses nouvelles chansons.

Philippe Pilette

Lorsque j'ai rencontré les gars d'Okoumé, ils terminaient une séance d'enregistrement et s'en allaient dîner dans un restaurant du Vieux-Terrebonne. "On commence à connaître le coin, surtout le trajet entre le studio et le restaurant! ", dit Michel Duguay, le bassiste du groupe. Okoumé est déjà venu à deux reprises jouer au TVT et ils aiment bien revenir dans cette salle: "Le public de Terrebonne sait comment accueillir les artistes. La salle est toujours chaude! " affirme Michel.

Authenticité

Pendant le repas, la conversation, entrecoupée de plusieurs blagues de Michel, tourne autour de l'album en préparation, de leur approche de la musique et de leur carrière qui va très bien. Malgré leur succès, les gars d'Okoumé gardent les pieds bien sur terre : "C'est peut-être parce qu'on vient des régions: un gars qui s'enfle trop la tête se fait rapidement remettre à sa place lorsqu'il revient chez nous ", dit le chanteur du groupe Jonathan Painchaud. Lui et son frère Éloi sont les deux Madelinots du groupe.

Le batteur Eric Gosselin est originaire de Québec tandis que Michel Duguay et Hugo Perreault sont Gaspésiens. Tous abondent dans le même sens: "On essaie de rester simples, authentiques. L'important pour nous, c'est d'avoir du plaisir à faire ce qu'on fait. En spectacle, les gens ont l'impression de faire partie de la famille, ils peuvent participer", dit Éloi.

Le groupe a commencé à se faire connaître en 1995 et depuis, il a été de succès en succès. Leur premier album sorti en 1997 s'est vendu à plus de 150 000 copies, un succès auquel ils ne s'attendaient pas. Leurs chansons "Dis-moi pas ça", "A l'enfant que j'aurai" et "La lune pleure" tournent à la radio et leurs clips passent régulièrement à Musique Plus.

Plus audacieux

Le nouveau CD du groupe est très attendu et doit sortir vers la mi-novembre. "Il sera différent du premier, beaucoup plus diversifié. Il y a des chansons plus rock, mais aussi d'autres de style folk, reggae, country ou même alternatif. C'est plus audacieux que le premier", explique Jonathan. "Comme nous avons une plus grande expérience de studio, le son sera différent. On a poussé les limites de ce qu'on peut accomplir musicalement", poursuit le chanteur. Pour cet album, chaque membre du groupe a participé davantage à la composition et aux arrangements de chansons : "C'est un album plus collectif. Chacun a composé au moins une chanson".

Les thèmes rejoignent leur préoccupations, décrivent ce qui se passe dans leur vie. "Quelques textes sont plus engagés, dénoncent l'injustice, l'intolérance mais nous n'avons pas de cause particulière à défendre. Chaque chanson a son propre message", dit Éric Gosselin.

Au Studio Champagne, les cinq musiciens apprécient travailler avec l'ingénieur du son Claude Champagne. "Pour nous, Claude est en quelque sorte le sixième participant au projet. Il a une oreille incroyable et il est toujours à l'écoute de nos idées, il n'essaie pas d'imposer les siennes", explique Éloi Painchaud. "Il a réussi à nous donner un son de band, très homogène", ajoute-t-il.

"Lorsqu'on doit passer 4, 5 ou 6 mois en studio à travailler ensemble, c'est important qu'il y ait une bonne entente!", remarque le musicien.

A quand la prochaine tournée avec les nouvelles chansons? "On ne peut pas encore annoncer de dates. Nous devons prendre le temps de mettre au point la version spectacle des nouvelles chansons. Ça ira probablement après les fêtes", dit Michel. En attendant, Okoumé a bien hâte de se retrouver sur les planches du TVT et son public aura le privilège de "tester" certaines des nouvelles chansons.

18 janvier 2018 - Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités