14° Terrebonne, lundi 28 mai 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Piscine municipale de Mascouche : prête pour 2019
Le futur complexe aquatique de Mascouche sera construit sur le chemin Sainte-Marie, près du chemin des Anglais. (Photo : archives)

Piscine municipale de Mascouche : prête pour 2019

Gilles Fontaine

Mercredi 14 février 2018

Nous connaissons maintenant l’entrepreneur qui sera chargé de la construction du futur complexe aquatique de Mascouche, Construction L. Grenier, une entreprise de Charlemagne.

«Comme il était prévu, nous avons fait publier l’appel d’offres public via le Système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec (SEAO) le 3 novembre», nous informe Benoit Ricard, qui sera l’un des administrateurs du centre aquatique.

Processus d’appel d’offres

Rappelons que le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) a signifié à la Ville de Mascouche que la Loi sur les cités et villes s’applique à la convention intervenue entre l’organisme administrateur du centre et la Municipalité, sur les plans autant du processus d’approbation des citoyens que du processus d’octroi de contrat par appel d’offres public.

«Nous avons eu cinq soumissionnaires, poursuit l’administrateur, mais seulement trois se sont qualifiés. Évidemment, un seul a été retenu.»

Outre l’entreprise de construction nommée précédemment, la firme d’architecte choisie est Héloïse Thibodeau architecte, qui n’en est pas à un premier projet de piscine et de centre aquatique, alors que la firme d’ingénieurs est CLA Experts-Conseils (Théâtre du Vieux-Terrebonne).

«Pour ce qui est de la valeur du contrat, il est inférieur à 13,1 M$, comme il se doit. Cependant, nous souhaitons attendre que tout le financement soit réglé avant de procéder aux annonces et, bien sûr, à la pelletée de terre», explique M. Ricard en ajoutant que dans l’entente, le financement n’était octroyé qu’après l’obtention du résultat complet du processus d’appel d’offres.

«Une période de 60 jours est prévue pour tout finaliser. Nous sommes actuellement dans ces 60 jours, dans le fine tuning comme le taux et le terme.»

Complexe prêt en 2019

«Tout le processus d’appel d’offres s’est passé comme on le voulait. Nous avons eu une grande collaboration de la Ville. Je suis convaincu que la piscine sera un projet porteur pour Mascouche», soutient Benoit Ricard.

«Nous nous attendions à deux ou trois soumissionnaires. Nous sommes donc heureux du résultat. Il faut souligner que l’appel d’offres était complet et très précis», renchérit-il.

«En principe, si tout se poursuit comme on le souhaite, la construction devrait commencer ce printemps. Les Mascouchois se baigneront à la piscine municipale de Mascouche en 2019. Si on se fie aux plans que nous avons vus, je crois que nous serons très performants. Les gens seront agréablement surpris», conclut-il.

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités