19° Terrebonne, mercredi 18 juillet 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Plus de 9 M$ à la CSA pour l’entretien des écoles
Michel Forget, président de la Commission scolaire des Samares, Sylvain Goyette, vice-président de la Commission scolaire des Affluents, Frederic Greschner, directeur général adjoint de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier, et Pierre-Luc Bellerose, attaché politique de la ministre responsable de la région de Lanaudière, Lise Thériault. (Photo : Pénélope Clermont)

Plus de 9 M$ à la CSA pour l’entretien des écoles

Pénélope Clermont

journaliste@larevue.qc.ca

Mardi 10 avril 2018

Quelque 35 M$ seront alloués aux cinq commissions scolaires de Lanaudière pour la réalisation de 169 projets d’infrastructures, dont 42 répartis au sein de 23 établissements scolaires se retrouvant sur le territoire de la MRC Les Moulins.

C’est Pierre-Luc Bellerose, attaché politique de la ministre responsable de la région de Lanaudière, Lise Thériault, qui en a fait l’annonce à Repentigny le 9 avril. Sur les 35 177 685 $ promis, 9 174 534 $ seront accordés à la Commission scolaire des Affluents pour la réalisation d’un total de 77 projets.

Localement, c’est-à-dire à Terrebonne et à Mascouche, grâce aux 6 127 040 $ annoncés, ce sont 36 projets qui pourront être réalisés dans 21 écoles primaires et secondaires ainsi que dans un centre administratif. On parle ici de travaux touchant le chauffage et la ventilation, l’alimentation en eau, la toiture, l’électricité, les finitions intérieure et extérieure, etc. Les plus importantes enveloppes ont été accordées à l’école secondaire des Trois-Saisons (1 245 000 $ pour deux projets), à l’école La Mennais (945 000 $ pour trois projets) et l’école Léopold-Gravel (720 486 $ pour trois projets). Du côté de la CSA, on indique que certains travaux sont déjà en cours de réalisation, s’ils ne sont pas déjà terminés, puisque des sommes avaient déjà été reçues avant de faire l’objet d’une annonce officielle.

L’école Pinewood Elementary à Mascouche, appartenant à la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier, aura aussi droit à 400 000 $ pour deux projets de réfection du système de chauffage et de ventilation. C’est aussi le cas de l’école Jeunes du monde, de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, à Terrebonne, qui bénéficiera de 874 282 $ pour quatre projets d’entretien.

15 M$ pour des travaux urgents

Comme l’a rappelé M. Bellerose, cette aide financière assurant le maintien en bon état et la réhabilitation des établissements scolaires provient de l’enveloppe budgétaire de près de 740 M$ établie pour les travaux de la saison estivale 2018 par le gouvernement du Québec. De ces 740 M$, un montant de 724 M$ s’inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2017-2027 et découle des mesures visant le maintien des bâtiments et la résorption du déficit de maintien pour l’année scolaire 2017-2018.

«Un montant exceptionnel de 15 M$ est aussi mis dès aujourd’hui à la disposition de l’ensemble des commissions scolaires pour la réalisation de travaux à caractère urgent, mais non couverts par les mesures habituelles de maintien d’actifs immobiliers», a-t-il ajouté, citant en exemple des travaux de peinture, de remplacement de portes de casiers d’élèves, de fenêtres ou de poignées de porte défectueuses, etc.

«Cet argent nous aidera à atteindre l’objectif établi dans notre Plan engagement vers la réussite relativement à l’état des bâtiments, car un milieu propice à l’apprentissage est essentiel, a quant à lui déclaré le vice-président de la CSA, Sylvain Goyette. Nous sommes très heureux de voir que le gouvernement est à l’écoute de notre commission scolaire. Nous espérons continuer ce partenariat fructueux dans d’autres domaines, comme la gestion de la croissance démographique de notre commission scolaire.»

Il est à noter que la CSA attend l’aval du ministère pour la construction d’une nouvelle école primaire dans le secteur du Jardin du Coteau, à Mascouche.

Nouveau programme de formation

L’annonce des investissements a par ailleurs coïncidé avec le dévoilement d’un nouveau programme d’études professionnelles qui sera offert par les commissions scolaires des Affluents et des Samares : Mécanique de machines fixes.

La Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier proposera, pour sa part, son pendant anglophone, soit le programme d’études Stationary Engine Mechanics. Un soutien financier de plus de 9,3 M$ est accordé pour l’implantation de ce programme, qui requiert une nouvelle construction.

Cette nouvelle offre de formation repose sur une entente de partenariat entre les trois commissions scolaires concernées portant sur le partage des locaux, des équipements et des revenus.

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités