15° Terrebonne, mardi 24 octobre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Le projet sera révisé
Il faudra attendre en 2018 avant de voir les travaux de revitalisation du chemin Gascon. (Photo : Pénélope Clermont)

Le projet sera révisé

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 8 août 2017

La Ville de Terrebonne choisit de faire un pas en arrière dans le dossier de revitalisation du chemin Gascon et mandate la Direction du génie et des projets spéciaux de «procéder à une analyse ainsi qu’à une révision du dossier».

C’est ce qu’a indiqué la Ville dans un récent communiqué de presse. Une fois l’analyse réalisée, cet automne, elle sera présentée à la Commission de la planification et de la gestion des infrastructures urbaines (CPGIU), qui soumettra ensuite ses recommandations au comité exécutif. Un nouveau processus d’appel d’offres sera par la suite déclenché, au début de l’hiver. C’est donc dire qu’il n’y aura pas de travaux en 2017 sur cette artère commerciale de premier plan, comme c’était prévu au départ.

Notons que la révision ne concerne pas le concept d’aménagement, qui, lui, a déjà obtenu l’aval du ministère des Transports du Québec, propriétaire de la route.

Une seule soumission

Questionnée sur la raison principale motivant ce changement de cap, la Ville de Terrebonne répond que c’est parce qu’un seul soumissionnaire a répondu à l’appel d’offres lancé pour la réalisation des travaux et que cette soumission dépassait largement les coûts estimés pour la réalisation des travaux.

Rappelons qu’un point concernant l’octroi d’un contrat a été retiré de l’ordre du jour de la séance du conseil municipal de juillet.

«Il s’agit pour la Ville de s’assurer que le projet se réalise le plus rapidement possible tout en se faisant au meilleur coût», écrit la Ville dans un courriel.

Pas de consultation

Les commerçants seront toutefois déçus d’apprendre que la Ville n’a pas l’intention de profiter de ce délai supplémentaire pour les consulter.

«La volonté exprimée maintes fois par la population est claire. Les gens veulent pouvoir circuler sur le chemin Gascon à pied ou en vélo de façon sécuritaire, et actuellement ce n’est pas le cas, commente le maire Stéphane Berthe. Nous n’avons pas besoin d’une consultation publique auprès des commerçants pour répondre à ce besoin criant des citoyens. Nous avons tenu une séance d’information [et] nous avons tenu compte des commentaires reçus.» M. Berthe ajoute toutefois qu’une réflexion est en cours en ce qui a trait à la portion de la facture que les commerçants de l’artère auront à payer pour les travaux. «Nous ne sommes pas insensibles à certains arguments, nous nous engageons à réévaluer [le projet] à la lumière de projets comparables», précise le maire.

Déception

L’Alliance démocratique de Terrebonne, qui a récemment tenu une conférence de presse pour demander à l’administration de ne pas précipiter la réalisation des travaux, s’est partiellement réjouie de l’annonce sur sa page Facebook.

Saluant la «sage décision de repousser le réaménagement», le parti se dit «surpris d’apprendre qu’il n’y ait pas, pour le moment, un processus de consultation mis en branle afin d’écouter les commerçants».

La Revue a tenté, sans succès, de joindre les instigateurs de la pétition déposée en juillet et qui réclamait la suspension des travaux le temps de tenir une véritable consultation auprès des commerçants.

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités