16° Terrebonne, mercredi 26 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

QUE SONT-ILS DEVENUS? : L’amour sans frontières de Nadine Morel
Nadine et Frédérick, accompagnés des enfants de ce dernier, William et Mathis.

QUE SONT-ILS DEVENUS? : L’amour sans frontières de Nadine Morel

Gilles Fontaine

Mardi 6 mars 2018

En 2011, Nadine Morel revenait d’Afghanistan après un séjour auprès des militaires campés à Kandahar, accompagnée de personnalités sportives et de la télévision. Elle faisait partie des cheerleaders des Alouettes de Montréal. Nous avions souligné cet événement. Depuis, elle y est retournée à deux autres occasions.

La Terrebonnienne Nadine Morel entame en 2018 sa 13e saison au sein de l’équipe de meneuses de claque des Alouettes et sa 8e à titre de capitaine.

Bien que sa passion demeure le cheerleading, elle aura trouvé sa passion amoureuse lors de son troisième séjour dans cette partie du monde.

Expérience extraordinaire

«Chaque fois, c’était la même chose; autant pour nous que pour les militaires, l’expérience était incroyable. Par notre présence, on apportait un petit bout du pays. En discutant avec eux, on s’est vite aperçu que l’ennui de la maison était très fort. Honnêtement, jamais je ne pouvais penser qu’on était pour avoir un impact à ce point», raconte Nadine. Son troisième séjour a particulièrement été marquant. Elle y aura rencontré l’amour de sa vie, Frédérick Pagé. 

«J’ai connu Frédérick lors du troisième voyage, en 2013. Il était sergent au 62e Régime d’artillerie de campagne. En fait, nous n’avons eu qu’une relation professionnelle, puisqu’il était chargé d’assurer ma protection. Il me suivait partout où j’allais. Chaque personnalité était ainsi accompagnée pendant le séjour.»

Merci pour tout

C’est au retour de Nadine à Terrebonne que Frédérick lui a écrit pour les remercier, tous les invités et elle, d’avoir, par leur présence, remonté le moral des militaires.

«Après ce message, on a commencé à s’écrire régulièrement. Sa mission se terminait plusieurs mois après. Au fil de nos échanges, on s’est découverts et on a réalisé qu’on avait beaucoup d’intérêts communs. Sa mission se terminant en juillet 2013, il m’a demandé si j’acceptais d’aller le rejoindre à l’aéroport de Québec. Même cette journée-là, il n’y avait rien de certain entre nous. Par contre, lorsque je l’ai vu, la première chose que j’ai remarquée, c’était son sourire éclatant. J’ai alors vu l’homme que j’ai connu dans tous ses messages. On est ensemble depuis ce temps.»

Au sommet pour la grande demande

Frédérick est depuis retraité de l’armée canadienne et occupe un emploi au sein du gouvernement. En juillet 2017, pratiquement cinq ans jour pour jour après la naissance de leur amour, il a demandé Nadine en mariage au sommet de l’Empire State Building à New York. «C’était une belle surprise, je dois bien l’avouer», témoigne la jeune femme. Le mariage est prévu pour juillet 2018.

Frédérick a deux enfants d’une précédente union qui s’entendent très bien avec Nadine. Cette famille élargie risque de s'agrandir encore davantage. «C’est certain que Frédérick et moi voulons un enfant ensemble.»

Une rencontre en Afghanistan, une attirance confirmée à l’aéroport de Québec et une grande demande à New York; l’histoire d’amour de Nadine et Frédérick n’est pas banale.

29 janvier 2018 - Floréa (cell)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités