5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Réinvestissements : un gouvernement optimiste
La vice-première ministre Lise Thériault était de passage dans Lanaudière pour présenter les grandes lignes du budget Leitão déposé la semaine dernière. On la voit ici en compagnie de Pierre-Luc Bellerose, attaché politique. (Photo : Gilles Fontaine)

Réinvestissements : un gouvernement optimiste

Gilles

Fontaine

presse@larevue.qc.ca

Mardi 4 avril 2017

LE BUDGET PROVINCIAL SOUS LA LOUPE

Le 31 mars, la vice-première ministre du Québec et ministre responsable de la région de Lanaudière, Lise Thériault, a rencontré les médias au siège social du Cégep régional de Lanaudière à Repentigny pour présenter les grandes lignes du dernier budget déposé par Carlos Leitão, la semaine dernière.

«C’est un troisième budget équilibré consécutif que nous avons présenté, preuve de la bonne santé financière du Québec et preuve que nous avons remis de l’ordre dans la maison, a mentionné Mme Thériault. C’est aussi signe d’une bonne croissance économique et de la création de nombreux emplois. Je rappelle que le taux de chômage est maintenant à 6,6 % au Québec, alors qu’il était à 7,9 % lors de notre élection.»

Au cours des prochains mois, des annonces seront faites et des détails seront apportés pour préciser le budget 2017 du gouvernement.

Pas sur le dos des citoyens

«Il faut aussi regarder la colonne des revenus, pas seulement la colonne des dépenses», précise la ministre pour contrer l’argument que la marge de manœuvre ayant permis la présentation d’un tel budget a été dégagée par l’effort des contribuables.

«Il n’y a jamais eu de coupe réelle. Il fallait contrôler les dépenses et la dette, et c’est ce que nous avons fait». À noter, néanmoins, que la croissance des dépenses en santé et en éducation a été inférieure à l’inflation pour les trois premiers budgets du gouvernement de Philippe Couillard.

Lits supplémentaires

«L’ajout de 150 lits au Centre hospitalier Pierre-Le Gardeur (CHPLG) est un projet attendu et pourra se matérialiser au bénéfice des Lanaudois», a ajouté la vice-première ministre lorsque questionnée sur ce dossier.

Alors qu’une partie de ces lits sont déjà «utilisés», Lise Thériault a insisté pour dire que d’autres mesures devront être envisagées afin de désengorger les urgences. «Nous avons annoncé des sommes pour la formation d’infirmières praticiennes spécialisées ainsi que pour le maintien à domicile. Lanaudière est la région qui connaît la plus grande croissance démographique du Québec. C’est une région que nous observons et un rééquilibrage des budgets (entre régions) est dans nos plans.»

Même effort pour tous?

«Je trouve ça indécent», s’est empressé de dire Mme Thériault lorsqu’elle a été questionnée à propos de l’augmentation de salaire des hauts dirigeants de Bombardier.

«J’espère que les dirigeants vont modifier leurs décisions, car la prochaine fois que Bombardier demandera une subvention, ils devront y penser deux fois. Il y aurait lieu dorénavant d’avoir des clauses de créations d’emplois. Nous avons choisi d’investir dans la CSeries, puisqu’on ne voulait pas avoir tout l’historique de capital de dette de l’entreprise. Bombardier aura à vivre avec ses décisions», ajoute Mme Thériault en ajoutant que le gouvernement n’interviendra pas.

Notons que quelques heures après ce point de presse, le président du conseil d’administration, Pierre Beaudoin, a renoncé à l’augmentation de salaire et l’entreprise a reporté certaines augmentations en 2020.

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités