5° Terrebonne, samedi 25 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

REVUE DE L'ANNÉE : ils nous ont quittés en 2014
Julie W. Ouimette, ici avec son grand frère Karl, est une des personnalités décédées cette année.

REVUE DE L'ANNÉE : ils nous ont quittés en 2014

Véronick Talbot

Vendredi 26 décembre 2014

Chaque année voit quelques grands personnages de notre communauté être emportés. Nous soulignons le départ de trois d'entre eux : Jean Cayer, Raymond Gravel et Julie W. Ouimette.


Jean Cayer (1932-2014)

Longtemps reconnu comme l’icône par excellence de la gastronomie à Terrebonne, le chef Jean Cayer est décédé le 21 mars à l’âge de 82 ans. Fondateur du restaurant français L’Étang des Moulins, dans le Vieux-Terrebonne, en 1982, Jean Cayer a attiré chez lui nombre de vedettes, dont le chanteur Claude Barzotti, qui avait glissé un mot sur lui dans l’une de ses chansons. Par ailleurs, en 2012, Richard Belleville a signé la biographie «Le Cayer de la restauration». On y apprend que ce chef hors du commun a pratiqué mille et un métiers avant de suivre une formation culinaire à l'École des arts et métiers.

Raymond Gravel (1952-2014)

Le 11 août, Raymond Gravel s’est éteint des suites d’un cancer du poumon qu’il combattait depuis un an. Au cours de sa vie, il a été prêtre et curé dans de nombreuses paroisses, dont celles de Saint-Joachim-de-La Plaine et de Saint-Henri-de-Mascouche. Il a aussi été aumônier des pompiers de Mascouche pendant plus de 20 ans et député du Bloc Québécois dans la circonscription de Repentigny de 2006 à 2008.

Raymond Gravel a surtout marqué les Moulinois par l’importance qu’il accordait à ses concitoyens et par sa façon de défendre les valeurs qui lui étaient chères. En reconnaissance de son apport, la Ville de Mascouche a donné son nom à la caserne de prévention des incendies de la municipalité, lors d’une cérémonie à laquelle l’abbé avait pris part en juillet.

Julie W. Ouimette (1993-2014)

Symbole de résilience et de ténacité, la Terrebonnienne Julie W. Ouimette a rendu l’âme dans la nuit du 1er septembre, à l’âge de 20 ans.

Porte-parole de la Collecte de sang du maire de Terrebonne pendant une dizaine d’années et tête d’affiche de la campagne 2013 du Défi têtes rasées Leucan, Julie s’est battue corps et âme contre la leucémie, dont elle a reçu le diagnostic à l’âge de 8 ans. Elle avait par ailleurs fait vibrer le cœur des Québécois, en 2012, alors qu’elle cherchait un donneur compatible pour une greffe de moelle osseuse. Elle avait bénéficié d’une tribune médiatique nationale pour lancer son appel à l’aide, ce qui avait entraîné un déferlement de 10 000 inscriptions au registre des donneurs de cellules souches d’Héma-Québec. Son état de santé s’est cependant détérioré en avril, son corps ne réagissant plus aux traitements.

17 decembre 2017 Sports Expert cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités