-2° Terrebonne, vendredi 17 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

REVUE DE L'ANNÉE : un dossier n’attend pas l’autre…

Véronick Talbot

Vendredi 26 décembre 2014

Chaque année, le journal La Revue profite de sa dernière publication pour tracer le bilan des derniers mois. Si ce travail de rétrospective est toujours ardu pour l’équipe de rédaction, qui doit trancher sur les faits marquants de l’année, ce fut encore plus difficile cette fois, puisque beaucoup de nouvelles ont marqué l’actualité régionale depuis janvier 2014.

En effet, les assises de grands projets ont été posées, dont celles du pôle de l’Est à Terrebonne, du pôle multifonctionnel à Mascouche et de la préservation du Domaine seigneurial. D’autres projets d’ampleur se sont même concrétisés, comme le tant attendu Train de l’Est.

Des politiciens nous ont impressionnés. Pensons au député de Terrebonne, Mathieu Traversy, qui a été de tous les combats. Pensons aussi au maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, qui a opté pour le changement et qui s’y en est tenu. En contrepartie, des élus ont été dans la tourmente. La maladresse du maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille, qui a avoué avoir menti à sa population, a fait couler beaucoup d’encre. Sur la scène fédérale, une tempête continue de secouer la députée de Montcalm, Manon Perreault, au cœur d’allégations de fraude et de méfait public. Mais ce qui fait le plus réagir, c’est le nouveau gouvernement libéral qui, malgré ses promesses, tient le Québec dans un climat d’austérité. Les budgets des Villes ont été visés, tout comme les CLD, les CRÉ, les projets de places en garderie, etc.

Comme toujours, des gens impliqués mettent un baume sur les mauvaises nouvelles. Des athlètes comme Marc-Antoine Gagnon, qui a rayonné à Sotchi. Des artistes comme David Jalbert, dont les chansons s’imprègnent de plus en plus dans le quotidien des Québécois. Des bénévoles comme Monique Bouvier, qui teintent d’espoir le visage de notre communauté.

En cette fin d’année, j’ai donc envie de vous dire que malgré tout, notre région rayonne à de nombreux égards. Elle se distingue, elle se développe, elle se façonne, grâce à nous tous et à la couleur que nous lui donnons.

Avec l’arrivée de 2015, je nous souhaite de continuer à peindre d’aussi belle façon notre territoire. À votre manière et à la nôtre. En toute complémentarité, pour continuer à se développer et à s’épanouir malgré les inévitables embûches.

Véronick Talbot, rédactrice en chef, La Revue

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités