-4° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Téléthon de la recherche sur les maladies infantiles

Jeudi 1 janvier 1998

Plus généreuse que jamais, la région donne 26 648 $

Les 5 et 6 décembre derniers avait lieu le . Comme ailleurs au Québec, et pour une onzième année, la population de la région des Moulins s'est impliquée et a contribué à amasser des fonds qui participeront à annihiler un jour les différentes maladies qui affligent les enfants. Au terme du téléthon, dimanche soir, la section des Moulins aura connu l'une de ses meilleures récoltes sinon la meilleure avec des dons totalisant 26 648 $.

Guy Crépeau

Pour une neuvième année, la section des Moulins avait installé sa centrale téléphonique dans les locaux du concessionnaire GM, Automobiles André Quesnel à Terrebonne. Toujours présenté lors de la première fin de semaine de décembre sur les ondes de CFCF et TQS, le Téléthon a requis cette année encore de 25 à 30 bénévoles à Terrebonne dont la majorité proviennent du Club des Lions. Selon la présidente du Club, Mme Ginette Jalbert-Rivet, la section des Moulins répond à plus de 1000 appels de donateurs chaque année. Si en 1996, 1050 appels avaient été logés à la centrale téléphonique de Terrebonne, ce chiffre a été majoré à 1100 appels l'an dernier. Au moment de notre passage à la centrale, dimanche après midi, la présidente nous mentionnait que les chances de dépasser ce nombre étaient excellentes cette année puisque la section des Moulins était en avance sur le nombre d'appel de l'an dernier. "A partir de 15h le dimanche, c'est le blitz qui commence. Nous recevons environ
1000$ de l'heure en don jusqu'à la fin du téléthon à 21h." L'an dernier, la population de la région des Moulins (Terrebonne, Mascouche, Lachenaie et La Plaine) avait donné 19 495 $ à la recherche sur les maladies infantiles.

D'énormes progrès

Selon M. Bernard Rivet, fondateur de la section des Moulins il y a onze ans (Conseil des clubs de services), l'argent des donateurs est acheminé à la Fondation de la recherche sur les maladies infantiles dont les locaux sont situés à Ville St-Pierre. "La Fondation distribue ensuite les montants à être consacré à la recherche à l'Hôpital Sainte-Justine, à l'Hôpital de Montréal pour enfants et au Centre hospitalier de Québec (CHUQ)". Depuis 1977, grâce à ces dons, la médecine a fait énormément de progrès. Par exemple, aujourd'hui, les chances de survie d'un enfant souffrant d'une maladie mettant sa vie en danger ont plus que doublé. Si en 1977, quatre enfants sur cinq atteints par la leucémie lymphoblastique aiguë mouraient, aujourd'hui, c'est l'inverse. Quatre enfants sur cinq guérissent de la maladie.

Plusieurs autres recherches ont permis également des progrès notoires en vue de vaincre des maladies dont la fibrose kystique ou d'améliorer entre-autres les transplantations du foie, des reins du coeur et des poumons.

Une chance égale

Les bénévoles de la section des Moulins ont mis le coeur à l'ouvrage pour une onzième année consécutive . Grâce à eux, aux généreux donateurs moulinois et à la population québécoise, la Fondation de la recherche sur les maladies infentiles poursuivra sa mission de donner à tous les enfants une chance égale de bonheur par la santé.

24 novembre 2017 Rive nord cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités