1° Terrebonne, mardi 20 février 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Tony Accurso acquitté
Les arrestations effectuées à Mascouche en 2012 par l’UPAC en lien avec l’Opération Gravier n’auront mené qu’à un seul procès, celui de l’entrepreneur Tony Accurso. (Photo : archives)

Tony Accurso acquitté

Gilles Fontaine

Mardi 6 février 2018

Moins de 24 heures après que le jury eut entamé ses délibérations dans le procès de l’entrepreneur Tony Accurso, le verdict est tombé : non coupable. Ce verdict a été rendu le 6 février au palais de justice de Joliette.

Accusé d’abus de confiance, Tony Accurso a été blanchi sur toute la ligne.

Le procureur de la poursuite, Me Pascal Grimard, n’aura pas réussi à convaincre le jury hors de tout doute raisonnable.

Alors que la poursuite tentait de démontrer que Tony Accurso a cherché des avantages en invitant l’ex-maire de Mascouche Richard Marcotte sur le Touch ou en lui octroyant une aide financière sans prévoir de remboursement, la défense a fait état de la longue relation d’amitié entre les deux hommes, née bien avant l’élection de M. Marcotte à la mairie.

Verdict à l’étude

«Comme Me Grimard l’a mentionné en point de presse, nous prenons acte du verdict et prendrons le temps d’analyser le tout avant de prendre quelque décision que ce soit», a mentionné Me Jean-Pascal Boucher, porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales. La poursuite a 30 jours pour en appeler du verdict d’acquittement.

Nous avons également tenté d’obtenir une réaction de la part de l’actuel maire de Mascouche, Guillaume Tremblay.

«Nous n’avons pas lu le jugement. De plus, nous attendrons de voir ce que fera le procureur de la Couronne. À ce stade, il est prématuré de faire un commentaire», nous a répondu Danny Franche, attaché aux dossiers supralocaux à la Ville de Mascouche.

Bilan de l’Opération Gravier

Outre l’acquittement de Tony Accurso et le décès de l’ancien maire de Mascouche, Richard Marcotte, au cours des procédures, huit accusés avaient été libérés ou avaient vu leurs accusations retirées (Jacques Audette, Serge Duplessis, Pierre Lamarche, Pierre Raymond, Claude Duchesne, Jean Leroux, Sylvie Chassé, et Transport & Excavation Mascouche) et cinq avaient plaidé coupable (Luc Tremblay, André de Maisonneuve, Rosaire Fontaine, Normand Trudel et BPR Triax).

Luc Tremblay et Normand Trudel ont dû prendre le chemin de l’incarcération, alors qu’André de Maisonneuve et Rosaire Fontaine ont purgé leur peine d’emprisonnement dans la collectivité.

31 dec 2017 Lise Viau cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités