19° Terrebonne, lundi 26 juin 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un BIG, version Terrebonne
L’ADT ainsi que Générations Terrebonne s’entendent pour dire qu’il faut récupérer les sommes injustement payées lors de l’attribution de contrats publics... Mais ils ne s’entendent pas sur la façon de procéder. (Photo: Archives)

Un BIG, version Terrebonne

Gilles

Fontaine

presse@larevue.qc.ca

Mardi 13 juin 2017

La semaine dernière, l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT) présentait son plan d’intégrité pour voir à la récupération des sommes payées injustement par le passé et pour assurer une surveillance de tous les contrats octroyés par la Ville de Terrebonne. Ce plan servirait également à implanter de meilleures pratiques dans la gestion des fonds publics.

Le parti prévoit entre autres la création d’un Bureau de l’intégrité, de l’éthique professionnelle et de la protection des actifs, pouvant se comparer au Bureau de l’inspecteur général (BIG) instauré du côté de la Ville de Montréal.

Une bonification de la structure organisationnelle de la Municipalité sera aussi mise de l’avant pour assurer une complète indépendance avec les instances politiques.

Bureau pour l’intégrité

Le Bureau aura un double mandat. Une équipe temporaire sera vouée spécifiquement à la récupération des sommes injustement payées lors de contrats octroyés par la Ville de Terrebonne ces dernières années. Plus précisément, cette équipe pourra examiner et surveiller les contrats publics des deux dernières décennies. Quant à l’équipe permanente, elle aura le mandat de surveiller «le présent et le futur». Celle-ci sera composée de professionnels, dont des comptables, des juristes et des analystes, choisis selon un processus indépendant, tel que s’engage l’ADT.

Dans la foulée de ce plan, la formation politique promet de retourner aux citoyens 75 % des surplus des sommes ainsi récupérées. L’autre portion de 25 % sera dédiée à la lutte à la pauvreté.

Un comité pour surveiller le Bureau

Le Bureau relèvera d’un nouveau comité d’audit, de surveillance et de la protection des actifs, qui sera composé du directeur général de la Ville, du directeur du Service de police, du chef du Bureau, du directeur des affaires juridiques et de deux élus. La durée du mandat des deux élus et le processus de nomination seront à déterminer.

Ce plan prévoit aussi une bonification de la structure organisationnelle de la Ville de Terrebonne. «Ce que l’on présente n’est pas une réorganisation, mais bien une bonification. On ne repense pas l’organigramme de la Ville, mais la façon dont vont cheminer les dossiers sous analyse. Et la vérificatrice générale ne relèvera que du conseil, ça ne changera pas», a souligné Marc-André Plante, candidat à la mairie pour l’Alliance démocratique de Terrebonne.

Stéphane Berthe réplique

Cette précision de M. Plante fait suite à un commentaire du maire Stéphane Berthe, lors du dévoilement du plan de l’ADT.

«Il est important de souligner que le conseil a déjà mandaté, le 17 mars dernier, le cabinet Dufresne, Hébert, Comeau pour mettre en œuvre toutes les procédures jugées utiles afin de récupérer des sommes qui auraient pu être payées injustement lors de l’attribution de contrats publics. Dans les faits, ce travail est actuellement en cours et il avance très bien. Nous n’avons pas attendu les prochaines élections pour agir… Soyez certain que Générations Terrebonne proposera [davantage de] mesures concrètes [en matière d’intégrité] dans les prochaines semaines», s’est défendu M. Berthe.

Rappelons que lors des deux dernières séances du conseil, il a été proposé d’embaucher un analyste qui aurait le mandat de prévenir la corruption et la collusion, mais cette proposition a été reportée depuis.

Le maire Berthe dit ne pas vouloir engager des sommes trop importantes pour «se munir d’une grosse structure comme c’est le cas à Saint-Jérôme et Laval. Il y a une vigie étroite de la part de la vérificatrice générale. Donc, ça ne sert à rien de dépenser des millions de dollars à cet effet pour le moment.»

27 juin 2017 Samares cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités