-14° Terrebonne, dimanche 17 décembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un vaste projet multigénérationnel de 900 M$
Voici une projection de la façade extérieure d’une future unité d’habitation du projet Kubica.(Photo : courtoisie)

Un vaste projet multigénérationnel de 900 M$

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 5 décembre 2017

Une première phase de 364 unités d’habitation réparties en trois projets dédiés à différentes clientèles et ayant pour but de «réunir les générations» : c’est ce que REZ Immobilier entend livrer à l’été 2019 avec District Union, un projet de 900 M$ qui se déploiera dans le secteur Lachenaie.

La mise en chantier de cet important quartier qui se veut l’un des plus ambitieux au Québec et qui se construira à la croisée des autoroutes 40 et 640 a été annoncée en grand par REZ Immobilier (une filiale de Réseau Sélection), le 29 novembre, au Théâtre du Vieux-Terrebonne.

«Nous voulons réunir les générations dans un milieu de partage, supporté par la technologie de pointe», a déclaré le président fondateur de Réseau Sélection, Réal Bouclin, dans son allocution.

Kubica, Yimby et Quartier Sélect

District Union est divisé en trois projets qui s’adressent à différentes clientèles. Isabelle Dessureault, vice-présidente et chef de la direction stratégique et innovation, ainsi qu’Herbert Nunes, vice-président du développement immobilier, ont présenté les grandes lignes de chacun tout en rappelant que mixité des générations, collectivité, proximité, mieux-vivre et temps sont les cinq principes qui guideront la construction de District Union.

Les 147 unités sur 17 étages du projet Kubica sont destinées à différents types de ménage et peuvent donc convenir à toute la famille. Les blocs modulables permettent d’avoir accès à des endroits communs ainsi qu’à des espaces intérieurs et extérieurs privatifs.

Yimby, un projet de 45 unités réparties sur 8 étages, sera principalement destiné aux jeunes professionnels. On y retrouvera «des espaces futés, compacts et modulables», note-t-on dans la fiche technique.

Finalement, Quartier Sélect, le plus imposant projet (172 unités sur 18 étages) vise une clientèle constituée de retraités ou préretraités et propose un mode de vie actif. Il devrait s’agir de la première construction à être livrée au printemps 2019, si les travaux avancent comme prévu.

Notons que Kubica comprend 80 condos qui seront mis en vente. Toutes les autres unités seront locatives.

Espaces verts, services et transport

Réal Bouclin, de Réseau Sélection, a aussi annoncé que 20 % du site de District Union sera composé d’espaces verts, d’espaces publics et de parcs, soit l’équivalent de 10 terrains de football.

Il rappelle aussi que le projet «prend naissance dans un secteur en plein boum économique» où l’on retrouve déjà un pôle civique avec l’école primaire et l’Hôpital Pierre-Le Gardeur. Et c’est sans parler du gymnase et du centre sportif communautaire qui sont déjà en construction, ainsi que de la bibliothèque et du centre aquatique prévus ultérieurement.

On retrouve également à proximité la gare du Train de l’Est et la navette Urbis, ce qui fait croire à REZ Immobilier qu’un tel projet n’aura pas de conséquences fâcheuses sur le plan de la circulation automobile, malgré l’importante hausse de population que connaîtra ce secteur une fois que toutes les unités d’habitation trouveront preneurs.

Noël à l’avance pour le maire

Le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, accompagné d’une importante délégation du conseil municipal, était fort enthousiaste face à l’annonce d’un projet d’une telle ampleur. «C’est comme Noël quatre semaines à l’avance, a-t-il d’abord lancé, à la blague. Il s’agit d’une signature pour l’avenir et cela représente ce que sera la ville de demain, pas juste ici, mais partout dans la grande région métropolitaine et je dirais même en Amérique du Nord.»

M. Plante en a profité pour lancer un messager aux investisseurs. «Terrebonne demeure un pôle d’investissement stratégique. Soyez aux portes de notre ville», a-t-il déclaré.

Pour ce qui est des craintes concernant une plus grande congestion routière, le maire assure que tout sera mis en œuvre pour accroître l’offre de transport collectif. Il rappelle aussi que plus de la moitié de ceux qui habitent déjà dans ce secteur de Lachenaie travaillent à moins de 15 minutes de la maison, grâce aux 27 000 postes créés lors des cinq dernières années dans ce rayon d’un quart d’heure.

31 dec 2017 Lise Viau cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités