-4° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Aménagement paysager Dumoulin inc.

Fil RSS

À propos de l'auteur

La famille Dumoulin et son équipe enthousiaste de professionnels travaillent de concert avec Dame Nature dans l'aménagement paysager depuis plus de dix ans. De la ville à la banlieue, de l'avant vers la cour arrière, du petit aux grands travaux, soyez certain que la famille Dumoulin et son équipe qualifiée mettront tout en oeuvre pour rendre votre environnement plus chaleureux et convivial selon les normes les plus hautes de l'industrie.

Aménagement paysager Dumoulin inc.
514 823-9061
entreprisedumoulin@hotmail.com
www.amenagement-paysagiste-dumoulin.com

Votre aménagement paysager, un investissement à bien réfléchir

Mardi 11 avril 2017

Par Vincent Dumoulin

Puisque le domaine de l’aménagement paysager n’est régi par aucune instance gouvernementale, et que vous savez que n’importe qui peut s’improviser paysagiste, vous vous questionnez sur la façon de vous assurer d'obtenir des travaux de qualité.  Voici la marche à suivre pour réaliser des travaux de pavé.

Premièrement, les normes du B.N.Q. (bureau de normalisation du Québec) sont les seules qui priment en aménagement paysager au Québec.

Pour un stationnement dans un sol argileux, l’excavation doit être minimum de 60 cm, alors qu'elle doit être de 45 cm dans un sol sablonneux. Pour ce qui est piétonnier, on parle de 45 cm dans un sol argileux et de 30 cm dans un sol sablonneux. Pour un stationnement, vous devrez excaver un minimum de 30 cm supplémentaires de chaque côté. Ainsi, si la largeur de votre stationnement prévu est de 20’, l’excavation devra avoir 22’.  Pour le piétonnier, il faut prévoir 15 cm de chaque côté. La planimétrie de l’excavation doit être parfaite, sans aucune baissière. Ensuite, il est bien important de compacter le sol jusqu’à une densité de 98 % Proctor. Vous devrez mettre un géotextile non tissé sur toute la surface et chevaucher les tissus de 25 cm. L’étape la plus importante est la mise en place et la compaction de l’infrastructure. Premièrement, la pierre utilisée doit être de la MG-20 grader M.T.Q. classe A. La pierre doit être mise en place de manière à préserver l’uniformité du mélange et doit être compactée par couches maximales de 15 cm. Vous vous assurerez ainsi que l’infrastructure se comportera exactement comme une dalle de béton et résistera aux assauts du mouvement du sol. C’est la fondation des travaux, et malheureusement, c’est l’étape la moins respectée. Nous arrivons maintenant au lit de pose. N’allez pas à plus de 2,5 cm d’épaisseur. La mise en place du lit de pose requiert des tuyaux de métal. Il doit aussi être compacté avec une plaque vibrante. Le nivellement du lit de pose se fait avec une pièce de bois ou d’aluminium parfaitement droite. Ensuite, les blocs, au moment de l’installation, doivent être bien appuyés les uns sur les autres en suivant le motif de pose. Vérifiez l’alignement et l’équerrage avec une corde de maçon. Une fois la pose terminée, il faut procéder aux coupes à l’eau des blocs, puis faire l’installation des bordures de plastique. Donnez-leur un petit angle vers le pavé, au minimum d'un clou de 25 cm par 30 cm linéaires. La dernière étape est l’installation d’un sable polymère. À ce moment, vous devrez suivre la recommandation du fabricant pour son installation.

Un aménagement paysager est un investissement onéreux qui nécessite beaucoup de machinerie, de main-d’œuvre, de transport et de matériel. Il serait donc triste de mettre votre argent aux poubelles. Petit conseil, malheureusement ou heureusement, le prix des travaux extérieurs et la qualité de ceux-ci sont très souvent liés. N’ayez donc pas peur des soumissions qui semblent être plus élevées, questionnez-vous plutôt sur la durabilité et la qualité des travaux à petit prix.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités