5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Armand Germain, expert technico-légal en bâtiment

Fil RSS

À propos de l'auteur

Armand Germain est expert technico-légal en bâtiment. Il est fondateur et président d'Inspectomax. Il possède plus de 25 ans d'expérience dans le domaine de la construction, en plus d'être professeur dans différentes polyvalentes pour la formation en menuiserie, lecture de plans, dessin technique et ébénisterie. Il est agréé comme inspecteur par l'Association des Inspecteurs en Bâtiments du Québec, ainsi que par l'Association Canadienne des Inspecteurs de Bien Immobilier. Assuré professionnellement pour Erreur & Omission. Armand Germain est aussi un expert en bâtisses ancestrales.

Choisir un bon inspecteur

Mardi 16 février 2016

Par Armand Germain

SOUS L’ŒIL DU PROF

Je viens de faire une offre d’achat sur une maison, maintenant, comment dois-je choisir un bon inspecteur?

Tout d’abord, à peu près n’importe qui peut se prétendre inspecteur; on n’a qu’à se faire faire des cartes d’affaires, des dépliants, à placer un peu de publicité, à acquérir un peu d’expérience dans la construction et nous voilà inspecteurs.

Étant donné que cette pratique n’est pas régie par le gouvernement, nous pouvons inventer nos propres règles de l’inspection préachat d’une bâtisse.

Cependant, il existe des institutions professionnelles, dont l’une est l’ANIEB : l’Association nationale des inspecteurs et experts en bâtiments. Les inspecteurs membres de cette association ont tout d’abord été formés en théorie et sont diplômés d’une école d’enseignement en bâtiment. Par la suite, ils ont été formés en pratique en exécutant environ 250 inspections en présence d’un mentor, pour ensuite réussir des examens théoriques et pratiques, puis être assurés en erreurs et omissions E&O, tout cela en conformité avec les normes de l’ANIEB ainsi que les règles de l’art. Voilà votre bon inspecteur!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités