5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Centre de Méditation de Mascouche

Fil RSS

À propos de l'auteur

Sous l’égide de La Science de la Spiritualité, le Centre de Méditation de Mascouche accueille ceux et celles qui recherchent l’accomplissement spirituel.

Le Centre propage les enseignements sur la méditation Jyoti telle qu’enseignée par les Maîtres spirituels selon la riche tradition du Sant Mat. Des rencontres régulières sont offertes, avec en complément des cours et ateliers, le tout afin de favoriser la méditation et l’expérience spirituelle.

Le Centre est situé au 2255 chemin Sainte-Marie, Mascouche, J7L 1A7. Au téléphone : 450 417-0701 ou 1 877 417-0701.

Pour aborder la méditation

Mardi 17 octobre 2017

Par Centre de Méditation de Mascouche .

 

1- Comment définir la méditation?

La méditation est l’antidote au stress qui bien souvent est la cause de nombreux problèmes physiques.

Maintes recherches scientifiques ont été faites sur le pouvoir guérisseur de la méditation et toutes sont unanimes à dire que plusieurs troubles physiques et émotionnels diminuent ou disparaissent.

Il y a un livre intitulé : La méditation, une médication pour l’âme et dont une bonne partie des chapitres ont été écrits par des médecins de différentes spécialités; chacun explique clairement et preuves à l’appui comment agit la méditation sur les diverses maladies.

 

2- Existe-t-il différentes sortes de méditation?

Oui, mais les objectifs diffèrent d’une méditation à l’autre. Notre but, à la Science de la Spiritualité, revêt un caractère spirituel : se connaître soi-même en tant qu’âme et s’unir à Dieu, ce qui ne nous empêche toutefois pas de bénéficier d’une panoplie de bienfaits secondaires.

Comme disait un grand Maître : «Sur la santé spirituelle repose la santé physique et émotionnelle.»

Nous offrons un cours sur la méditation Jyoti, c’est-à-dire sur la Lumière intérieure étant une manifestation de Dieu et qui se présente sous forme de points blancs, de cercles de lumière ou de différentes couleurs : blanc, doré, bleu, jaune…

     

 3- Comment la méditation peut-elle m’aider concrètement dans ma vie?

 

Personnellement, une transformation profonde s’est opérée en moi quand j’ai priorisé la spiritualité et la méditation. Cela s’est fait lentement sans que je m’en rende compte. Ma vie prenait alors une tout autre dimension avec moins d’attachement au matériel et plus d’amour pour les autres. Une réelle paix m’inondait, découlant de ma décision de méditer quotidiennement et aussi grâce à mon Maître spirituel.

 

Sur le plan du stress : Quand mon fils était adolescent et que les problèmes survenaient un après l’autre, j’arrivais à garder mon calme et à me brancher intérieurement pour éviter de grimper dans les rideaux.

 

Sur le plan émotionnel : Ce qui m’a le plus frappée, c’est qu’on ne ressent plus le vide intérieur causé par les souffrances de l’enfance, car une lente guérison s’effectue.

On s’imagine remplir ce vide par l’acquisition de biens matériels ou par une conjointe ou un conjoint pour combler notre solitude. Cette satisfaction peut durer un jour, une semaine, un mois… et le cycle recommence, car nous croyons que cela nous apportera le bonheur.

On oublie trop souvent que le bonheur est un état qui se trouve à l’intérieur de soi. Cette paix, ce bien-être intérieur et cette joie, on les trouve par la pratique de la méditation.


4- Si je n’ai jamais médité, est-ce que c’est difficile?

Non, c’est une technique facile et qui ne demande aucune posture difficile. On n’a qu’à s’asseoir le plus confortablement possible. Concernant les pensées que le mental ne cesse de nous envoyer, au cours de méditation, nous vous donnons un moyen pour contrer ce problème.

Le plus difficile, c’est de vraiment prendre la décision de méditer régulièrement et de prioriser la méditation.


Monique CourcellesMembre de l’organisme spirituel mondialement reconnu La Science de la Spiritualité


 

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités