-1° Terrebonne, dimanche 19 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Clinique psychoalimentaire

Fil RSS

À propos de l'auteur

La Clinique psychoalimentaire a pour mission d'aider et de soigner avec respect et sensibilité la personne souffrant d’un trouble alimentaire ou d’obésité ainsi que sa famille et ses proches, et ce, tout au long de son processus de guérison et d’amélioration de sa santé et sa qualité de vie en étant soutenues par une équipe multidisciplinaire spécialisée. La Clinique offre des services de psychologie et de nutrition.

Une Clinique psychoalimentaire ouvrira bientôt à Terrebonne! Visitez le http://psychoalimentaire.com.

Pourquoi la prise de poids est-elle si facile en vieillissant?

Mardi 14 juin 2016

Par Mélodie Rhéault

Outre notre mode de vie sédentaire et l’abondance de la nourriture, deux autres facteurs sont déterminants dans l’évolution du poids.

D’abord, l'abaissement du métabolisme.

Le métabolisme, c'est notre fournaise interne. C'est le nombre de calories que notre corps brûle pour faire fonctionner le corps. Avec l'âge, ce métabolisme diminue, c'est inscrit dans nos gènes.

Si de surcroît on saute des repas, on ne mange pas suffisamment ni assez souvent, que l’on fait des diètes à répétition, le métabolisme s'abaisse encore plus. C'est un mécanisme de survie du corps.

C’est ensuite la nourriture que l’on ingère en guise de soupape, de refuge, d'exutoire, pour pallier l'ennui, la solitude, l'angoisse, l'anxiété, la mauvaise estime de nous-mêmes.

La nourriture devient une façon, consciente ou inconsciente, de geler ses émotions négatives. Autrement dit, elle nous fait oublier ce qui ne va pas bien dans notre vie et dans notre tête, tout comme peut le faire l'alcool, par exemple.

Bien sûr, ce sont des comportements apportant un apaisement que passager, et non une solution définitive à nos problèmes.

Si vous croyez utiliser la nourriture dans le but de vous apaiser ou d'oublier ces émotions négatives, il est important de comprendre que pour pouvoir perdre du poids, il faudra vous-même aller à la découverte de ce qui influence vos comportements alimentaires afin de pouvoir retrouver une relation harmonieuse avec la nourriture et ainsi, ne plus l'utiliser comme refuge, mais plutôt pour alimenter votre corps et vous apporter du plaisir.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités