-6° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Denturologistes Gérard Geoffroy

Fil RSS

À propos de l'auteur

Le denturologiste d'expérience Gérard Geoffroy et sa recrue, la denturologiste Christine Chatillon, vous accueillent au 955, boulevard des Seigneurs, porte 24, à Terrebonne. Leur expertise est mise au service de votre santé et de votre esthétique grâce à des connaissances et des équipements de pointe.

N'hésitez pas à prendre rendez-vous au 450 492-4692.

Quand renouveler une prothèse dentaire?

Mercredi 1 novembre 2017

Par Gérard Geoffroy et Christine Chatillon

L’usure excessive des dents prothétiques est l’indice principal qui justifie la nécessité de renouveler sa prothèse dentaire.

Plus les dents sont usées, plus la force développée par les muscles de mastication sera grande afin de produire une mastication efficace. Cet excès de pression appliquée sur les gencives causera des blessures fréquentes (surtout au maxillaire inférieur), une diminution accélérée du volume osseux, une mobilité accrue de la prothèse, des bris de prothèse, etc. Souvent, les gens attendent l’apparition de ces symptômes avant de consulter.

Une autre conséquence majeure causée par l’excès de pression sur les gencives est l’apparition de pathologies. La plus fréquente chez les porteurs de prothèse est appelée : stomatite. Au moins 50 % en souffrent. Elle est causée par la friction d’une prothèse mobile sur les tissus buccaux. Avec le temps, il se produira une inflammation des tissus et l’apparition du tissu pathologique (stomatite). Dans certains cas, il peut être produit uniquement par le manque de stimulation de la portion de tissu recouverte par la prothèse. C’est une pathologie mineure et indolore. Mais lorsque détectée, elle doit être traitée. Une prothèse stable fait inévitablement partie du traitement.

D’autres pathologies peuvent résulter d’une telle situation. À ce moment, le patient sera dirigé vers un dentiste.

Afin de prévenir de tels problèmes, nous suggérons à tous nos clients un examen annuel. À ce rendez-vous, nous nettoyons et polissons les prothèses, procédons à un examen buccal, évaluons la stabilité des prothèses et apportons les modifications nécessaires afin de protéger les différentes structures buccales. Il nous sera possible de vous proposer d’autres traitements peu coûteux qui prolongeront la durée de vie de vos prothèses en toute sécurité, bien au-delà des cinq ans suggérés.

 

Prochaine chronique : «L’esthétique»

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités