-2° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Dr Pascal Dubouilh, chiropraticien

Fil RSS

À propos de l'auteur

Fort d’une longue et fructueuse expérience remontant à ses premiers pas dans l’exercice de la chiropratique en 1990, Pascal Dubouilh a développé et peaufiné des techniques de pointe qui ont su attirer une clientèle en constante croissance.

Bénéficiant des équipements les plus modernes dans le traitement des systèmes nerveux, musculaire et squelettique, le Centre chiropratique des Seigneurs a développé une expertise remarquable dans le traitement des maux reliés à ces systèmes. Déjà reconnu pour son professionnalisme dans la belle région Les Moulins, Pascal Dubouilh décida d’offrir ses services dans la région de Montréal en fondant en 2003 le Centre santé chiropratique Place Fleury.

Par ailleurs, le chiropraticien ne se contente pas d’exercer sa profession en mettant en pratique les techniques courantes de la chiropratique. Il participe à plusieurs formations offertes aux États-Unis afin d’être au fait des plus récentes innovations en matière de techniques et d’équipements médicaux.

Membre en règle de l’Ordre des chiropraticiens du Québec, Pascal Dubouilh fait également partie de l’Association des chiropraticiens du Québec. L’appartenance à ces organismes représente une assurance de la qualité des soins prodigués de même qu’une protection pour la clientèle de la clinique.

Nous proposons nos services chiropratiques à toutes les catégories d’âge, des bébés aux aînés, car malheureusement tous peuvent être sujet à des problèmes de santé.

Une pratique encore méconnue

Mardi 23 février 2016

Par Dr Pascal Dubouilh

Pratiquant depuis plus de 25 ans dans la région, je suis surpris du fait que la chiropratique est encore méconnue du public.

Les prochaines chroniques tenteront de démystifier cette profession naturelle de soins de santé qui est en pleine expansion presque partout dans le monde. Si vous avez des questions ou voulez suggérer des sujets, faites-moi parvenir vos idées à drpascalchiro@gmail.com.

La plupart des gens ne savent pas que pour être chiropraticien au Québec, il faut maintenant réussir des études universitaires d’une durée équivalant à 5 ans et menant à un doctorat du 1er cycle, soit près de 5 000 heures de cours! Il faut par la suite réussir des examens nationaux et devenir membre de l’Ordre des chiropraticiens du Québec. Chaque année, le chiropraticien doit suivre des cours de formation continue et plusieurs suivent aussi des formations portant sur différents champs d’intérêt comme les blessures sportives, l’ergonomie, les soins pédiatriques, etc.

Le docteur en chiropratique peut donc, par sa formation, procéder aux examens nécessaires afin d’arriver à un diagnostic et à un plan de traitement pour ses patients, et ce, sans avoir besoin d’un avis ou d’une prescription d’un médecin. Il pourra aussi reconnaître une condition qui ne relève pas de son champ de pratique et ainsi diriger le patient vers d’autres professionnels de la santé.

Ceci assure donc la sécurité du patient, qui peut avoir confiance d’être bien pris en charge. En fait, les soins chiropratiques sont parmi les plus sécuritaires dans le domaine de la santé : les complications à la suite de traitements chiropratiques sont rares comparativement à d’autres interventions populaires.

À la prochaine chronique, nous verrons sur quels principes repose la chiropratique et quelles sont les raisons pour lesquelles nous pourrions consulter un chiropraticien.

D’ici là, bonne santé!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités