-1° Terrebonne, dimanche 19 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Dr Pascal Dubouilh, chiropraticien

Fil RSS

À propos de l'auteur

Fort d’une longue et fructueuse expérience remontant à ses premiers pas dans l’exercice de la chiropratique en 1990, Pascal Dubouilh a développé et peaufiné des techniques de pointe qui ont su attirer une clientèle en constante croissance.

Bénéficiant des équipements les plus modernes dans le traitement des systèmes nerveux, musculaire et squelettique, le Centre chiropratique des Seigneurs a développé une expertise remarquable dans le traitement des maux reliés à ces systèmes. Déjà reconnu pour son professionnalisme dans la belle région Les Moulins, Pascal Dubouilh décida d’offrir ses services dans la région de Montréal en fondant en 2003 le Centre santé chiropratique Place Fleury.

Par ailleurs, le chiropraticien ne se contente pas d’exercer sa profession en mettant en pratique les techniques courantes de la chiropratique. Il participe à plusieurs formations offertes aux États-Unis afin d’être au fait des plus récentes innovations en matière de techniques et d’équipements médicaux.

Membre en règle de l’Ordre des chiropraticiens du Québec, Pascal Dubouilh fait également partie de l’Association des chiropraticiens du Québec. L’appartenance à ces organismes représente une assurance de la qualité des soins prodigués de même qu’une protection pour la clientèle de la clinique.

Nous proposons nos services chiropratiques à toutes les catégories d’âge, des bébés aux aînés, car malheureusement tous peuvent être sujet à des problèmes de santé.

Principes chiropratiques

Mardi 22 mars 2016

Par Dr Pascal Dubouilh

L’histoire raconte que Daniel David Palmer, un guérisseur, aurait aidé une personne à guérir de sa surdité en lui replaçant une vertèbre. La chiropratique (du grec : avec les mains) serait née en 1895.

L’origine de celle-ci n’avait donc rien à voir avec les maux de dos, mais c’est pourtant souvent à ceux-ci que l’on réduit l’importance ou les bienfaits de la chiropratique aujourd’hui…

La chiropratique a été fondée sur plusieurs principes, notamment :

1. Que le corps a la capacité d’autorégulation et d’autoguérison;

2. Que le système nerveux est le système maître du corps et est en grande partie responsable de cette autorégulation et autoguérison;

3. Qu’une interférence sur le plan du fonctionnement du système nerveux causée par une subluxation vertébrale (déplacement ou dysfonction d’une vertèbre) interfère avec cette capacité du corps à bien fonctionner et à s’autoguérir.

Il est reconnu que le système nerveux est le centre de contrôle du corps. Non seulement il régit les fonctions de tous les organes, tissus et cellules du corps humain, mais il est le chef d’orchestre de toutes les fonctions réparatrices ou régénératrices du corps humain.

Pensez à une simple coupure de la peau et à la façon dont elle semble guérir toute seule. Eh bien! c’est le système nerveux qui dirige ce processus sans qu’on ait à y penser. Quand le système nerveux d’une personne cesse de fonctionner (et meurt), cette guérison n’est plus possible.

Le cerveau est donc en constante communication avec tous les organes, tissus et cellules du corps humain et il analyse constamment les informations fournies par ceux-ci pour ainsi garder notre corps dans un état de fonctionnement optimal (homéostasie). Il nous permet donc de nous adapter à notre environnement. La subluxation vertébrale interfère avec cette communication et rend notre système nerveux moins efficace. Ce principe est le fondement de base de la chiropratique.

Le chiropraticien, en réduisant les subluxations, aide donc le système nerveux à mieux fonctionner et contribue donc à la guérison, il ne fait pas que traiter la douleur!

Dans deux semaines, nous verrons pourquoi consulter en chiropratique. D’ici là, envoyez-nous vos commentaires à monbonchiro@gmail.com, et bonne santé!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités