-7° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

L'extra

Mardi 27 septembre 2011

Par Gilles Bordonado

Comme la plupart d'entre vous le savent déjà après avoir jeté un coup d'œil à la une de notre journal et à la page A-3 de cette semaine, La Revue a remporté, samedi soir, trois prix aux Grands Prix des Hebdos du Québec, dont une 3e place à titre d'«Hebdo de l'année» dans la catégorie des journaux de 51 pages et plus. C'est la première fois de notre histoire que nous remportons autant de prix et d'aussi prestigieux à cette soirée.

Vous me connaissez, vous savez comment je suis capable d'être direct. C'est donc sans ambages que je vous dis : «Enfin!» nous remportons de grands prix au concours des Hebdos du Québec.

En toute modestie, nous croyions faire du bon travail depuis quelques années déjà (50 ans minimum!), mais depuis une douzaine d'années, nos candidatures n'étaient que rarement récompensées. Nous commencions tous à être un peu paranos (surtout moi!). Journal indépendant devant de grands groupes de presse, peu impliqué dans les rouages de notre association, La Revue se sentait un peu laissée pour compte. Il faut croire cependant que tout vient à point à qui sait attendre. Notre tour est donc arrivé et cela comble de joie toute mon équipe et moi. Tant d'années de travail enfin récompensées par nos pairs! Je répète inlassablement aux membres de mon équipe : «Pour avoir l'extra que les autres n'ont pas, il faut faire l'extra que les autres ne feraient pas», et il faut croire que ce mantra offre de belles possibilités, car ces honneurs tout récents s'ajoutent au Mercure remporté par La Revue le printemps dernier aux Mercuriades de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Ces titres, je le répète sans cesse, La Revue les doit à une pléiade de gens qui croient en nous. Au premier chapitre, il y a ceux pour qui nous poursuivons notre œuvre jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, année après année. Nous travaillons pour vous, chers lecteurs et lectrices. Sans votre assiduité, sans votre fidélité, l'ensemble de notre travail n'aurait pas de raison d'être, de finalité.

Il en va de même pour nos fidèles annonceurs, des commerçants et des professionnels d'ici qui prospèrent grâce à leur travail acharné pour offrir les meilleurs produits et services à leur clientèle. En optant pour La Revue pour publiciser leurs entreprises, ils s'assurent un lectorat de qualité (vous!), mais aussi des placements publicitaires bien pensés qui font de la relation d'affaires qui s'est bâtie entre nous, un rapport gagnant-gagnant.

En terminant, je ne peux passer sous silence l'extraordinaire dévouement et engagement des membres de l'équipe de La Revue et du Guide Rouge. Vous ne saurez jamais à quel point ils sont dédiés au développement de notre région et de sa population. Je suis conscient que je leur montre la voie, mais c'est leur travail acharné et consciencieux, et celui de plusieurs précieux fournisseurs (dont Compomax, Transmag, Publi-Sac, CGB Communication, Litho Mille-Îles et tant d'autres), qui fait que La Revue brille ainsi.

C'est avec fierté que nous partageons ces honneurs avec vous. Nous les acceptons avec modestie, car le travail que nous avons à faire est sans fin. Nous savons que nous devons fournir l'extra en tout temps, car vous le méritez bien et que notre contribution au développement de notre région en dépend, sur le plan tant de l'information que du développement économique régional. Comptez sur nous pour continuer à vous offrir l'extra.

 

Gilles Bordonado

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives