-1° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Une autre grande année

Lundi 24 décembre 2012

Par Gilles Bordonado

Après avoir remporté une pléiade d’honneurs l’an passé, l’équipe de La Revue ne pensait pas vivre encore ce type d’émotions. Et pourtant...

Déjà lauréate du Mercure de «PME de l’année - Développement économique et régional», et finaliste au titre de «PME de l’année, toutes catégories» aux Mercuriades de la Fédération des chambres de commerce du Québec, La Revue a enlevé le titre d’«Entreprise de l’année» de la Chambre de commerce de Mascouche en 2012, un titre que notre journal avait remporté en 2010. Quelle surprise et quel honneur ce fut pour nous!

Quelques semaines plus tard, notre publication se voyait remettre un «Certificat de reconnaissance exceptionnelle» par la Société canadienne du cancer (SCC). Ce prix provincial soulignait notre importante contribution à promouvoir le Relais pour la vie depuis ses débuts en 2009.

Un engagement sans pareil

Si nous avons eu droit à de grands honneurs ces deux dernières années, cela s’explique par l’importance que nous donnons à notre engagement dans le milieu, un engagement personnel, mais aussi de notre journal.

Personnellement, j’ai eu l’honneur d’œuvrer à vos côtés comme administrateur à la Chambre de commerce de Terrebonne, ambassadeur au Relais pour la vie de Terrebonne de la Société canadienne du cancer et du Marchethon d’Uniatox des Moulins, membre du comité organisateur du tournoi de golf de la Fondation du CSSS, trésorier de la Fondation du Cégep de Lanaudière à Terrebonne, président d’honneur du Grand McDon et président de la campagne de financement de la Société d’histoire de la région de Terrebonne… et entraîneur de soccer de ma fille Rosemarie!

En tant que propriétaire de La Revue, comme entrepreneur, j’ai fait le choix d’utiliser notre publication comme un outil d’information, mais aussi comme outil de développement économique et social. Cet engagement est inscrit dans nos gènes, dans notre mission.

Notre slogan «Mettez du cœur dans vos actions» est une invitation qui s’adresse directement à chacun d’entre vous, un message qui nous inspire au plus haut point dans notre travail, qu’il s’agisse d’information rédactionnelle ou publicitaire.

Si nous obtenons du succès, nous le devons seulement, je le répète, seulement, du fait que nous comptons sur des citoyens qui sont engagés socialement dans leur milieu, sur des annonceurs et des lecteurs présents et fidèles. Oui, j’ai la chance de compter sur une formidable équipe pour me seconder dans cette mission, mais sans votre confiance, sans votre ardeur au travail, sans votre complicité comme lecteurs, nous serions sans âme. Votre présence à nos côtés demeure essentielle et nous vous en remercions mille fois.

Que nous réserve 2013?

L’année 2013 promet! Et cela commencera dès notre prochaine édition avec une nouvelle maquette rédactionnelle qui, je crois, saura vous plaire. La Revue prépare quelques promotions qui ne manqueront pas de vous épater.

Grand promoteur de l’achat local, le journal La Revue a bien l’intention de mousser encore plus l’importance d’acheter chez soi, car en achetant dans la région, on s’assure de maintenir, voire de créer des emplois. Cette richesse profite à tous.

L’année se conclura de belle façon avec la 30e édition du «Reflet économique de la MRC Les Moulins», un lancement marqué par un gala qui en mettra sûrement plein la vue.

Finalement, 2012 fut à nouveau une année extraordinaire pour les membres de La Revue et je tenais à vous témoigner, à travers ce billet de fin d’année, toute notre fierté de pouvoir vous servir. Il n’y a pas de plus grand plaisir que d’avoir le sentiment d’être utile et de savoir que cela est apprécié et reconnu.

Merci de mettre du cœur dans vos actions.

Bonne année 2013!

Santé, bonheur et prospérité!

 

Gilles Bordonado

Président-directeur général

La Revue

***

Richard Marcotte, qui d’autre ?

Pour terminer, je vais commenter à mon tour la sélection de l’ex-maire Richard Marcotte à titre de «Personnalité de l’année 2012» de La Revue, un titre qui pourrait être jugé controversé pour certains.

Il est de loin le personnage qui a retenu le plus l’attention au cours des 12 derniers mois dans la MRC Les Moulins, que ce soit en bien ou en mal, le plus souvent en mal. Ce choix en fera jaser plus d’un, mais il était difficile de passer à côté alors que la Ville de Mascouche s’est retrouvée dans tous les médias du Québec à chacune des présences de M. Marcotte à une réunion du conseil municipal. Chacun de ses gestes a été épié, de son arrestation au mois d’avril jusqu’à sa démission, dont tous ont parlé.

Alors que son procès devrait prendre son envol en 2013, il pourra se consoler en voyant qu’il a enlevé cet ultime honneur.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives