-6° Terrebonne, samedi 18 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Le rêve réalisé

Mardi 25 juin 2013

Par Gilles Bordonado

Le rêve réalisé

Au moment où vous lisez ces lignes, il y a de bonnes chances que je sois sur la rivière des Mille Îles à faire du rabaska avec des équipières et équipiers de La Revue à l’occasion d’une activité de groupe. Nous sommes accueillis au parc de la Rivière de Terrebonne par Daniel Aucoin, entraîneur et directeur du Club d’aviron Terrebonne (CAT).

Ce merveilleux parc est doté depuis quelque temps d’un chalet municipal qui permet au Groupe Plein Air Terrebonne (GPAT) et au Club d’aviron Terrebonne (CAT) d’offrir des activités sportives et de plein air aux jeunes et adultes de la municipalité et des environs.

Ce parc est une merveilleuse fenêtre sur la rivière, un espace de vie méconnu, malgré le fait qu’il borde la longue frontière partagée par Terrebonne et Laval. Des kilomètres de nature que la Ville de Terrebonne, par le GPAT et son petit frère, le CAT, font désormais découvrir aux citoyens.

Ce parc et ce chalet, le Terrebonnien Daniel Aucoin, journaliste sportif bien connu et président de la Fédération d’aviron du Québec moins connu, les a rêvés pendant de longues années.

Ce fou du sport amateur, du plein air, du vélo et d’une meilleure condition physique pour les Québécois et en particulier pour les Terrebonniens et Moulinois, réalise tous les jours la passion qui l’anime depuis son plus jeune âge : faire du sport et surtout faire faire du sport aux autres.

Du temps où il était au GPAT, il en parlait, de ce projet chéri, lui qui pilotait aussi certaines activités liées au vélo de montagne. Mais cet ex-sportif d’aviron de niveau national, voire international, avait ce rêve en tête, doter Terrebonne d’un club d’aviron et qui sait, un jour, avoir le bonheur comme commentateur sportif d’annoncer la participation d’un athlète olympique d’ici à l’aviron. Ça, c’est un autre de ses rêves. Et croyez-moi, quand il a une idée en tête, ce Daniel, il ne l’a pas dans les doigts de pied. J’ai déjà hâte de parler de ce gars ou de cette fille dans nos pages…

Samedi, lors du baptême de quatre bateaux du Club d’aviron de Terrebonne, le maireJean-Marc Robitaillen’a pas manqué de vanter le caractère visionnaire de Daniel Aucoin et sa détermination à mener ce projet à terme à grands coups de rames. Le premier magistrat avait bien raison.

Cette cérémonie tout en simplicité avait quelque chose de touchant, c’était duAucoin àson meilleur. C’était sympathique, c’était ressenti, c’était vécu.

De verser quelques gouttes de mousseux sur le bateau baptisé «La Revue» a été quelque chose de bien significatif pour moi. Dans ce bateau, des dizaines, des centaines «d’avironneurs», garçons et filles, se dépasseront, se dépenseront et mettront tout leur cœur pour exceller dans la pratique de leur sport favori. Ce n’est pas rien. Ils auront une autre source d’inspiration, Daniel Aucoin, alias «Corner», le plus passionné du groupe.

Merci à la Ville de Terrebonne, au GPAT, au CAT et à leurs bénévoles de nous ouvrir cette nouvelle fenêtre surla vie. Etaussi merci, «Corner», d’être ce que tu es et d’être une inspiration pour les jeunes sportifs d’ici!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives