5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Esprit des fêtes

Mardi 3 décembre 2013

Par Gilles Bordonado

Si la neige est synonyme d’arrivée du temps des Fêtes, dans La Revue, on sait que le temps des Fêtes est à nos portes quand on voit poindre dans nos pages l’arrivée du père Noël aux Galeries Terrebonne, mais aussi les nombreux actes de générosité posés par les citoyens à l’occasion de la guignolée, la préparation des paniers de Noël et la mise de l’avant d’initiatives heureuses comme l’Arbre de joie qui permet d’offrir des jouets à des enfants moins fortunés.

Nos pages s’enrichissent d’un nombre incalculable d’initiatives heureuses, comme le retour d’Opération Nez rouge, au sujet de laquelle La Revue présente un second article cette semaine. Déjà à pied d’œuvre, ONR a un rôle essentiel dans notre milieu et nous sommes bien fiers, à La Revue, de collaborer à son succès, comme ce fut le cas pendant quelques années auparavant. Et bien que fort heureusement, les gens soient de plus en sages, ce projet les invite à ne pas faire la bêtise de retourner au volant avec un coup dans le nez. Commettre l’irréparable arrive bien vite. Soyez prudent à l’occasion de vos «partys» de bureau et du temps des Fêtes.

Et puisque l’on parle de partenariat, La Revue est inspirée par cette période de réjouissances, car notre publication offre également son soutien au merveilleux Marché de Noël qui ouvre ses portes ce week-end dans le Jardin Masson.

Outre ses dizaines de maisonnettes-boutiques qui vous permettront découvrir mille et une surprises pour le temps des Fêtes, l’endroit sera magnifiquement décoré et animé par une grande roue, nouvelle primeur dévoilée par votre journal préféré. À cela s’ajouteront nombre de spectacles aussi intéressants les uns que les autres.

Tenu le 15 décembre en après-midi, le défilé du père Noël qui s’inscrit dans le cadre de cette belle fête hivernale ne manquera pas s’attirer des milliers de visiteurs dans le Vieux-Terrebonne drapé de ses plus beaux atours. Et ses belles boutiques et ses restos aussi. Que dire aussi de l’Île-des-Moulins qui s’adapte à cette féerie des fêtes en brillant de mille feux!

Et si vos tout-petits ont le goût de prolonger l’esprit des Fêtes, emmenez-les à L’Actifête, un autre projet soutenu par La Revue. Cela se tiendra les 28 et 29 décembre au Centre de soccer multifonctionnel de Terrebonne. Les enfants auront sur place de quoi brûler les calories prises au réveillon.

***

Dans un tout autre ordre d’idées, mais dans la même veine, je termine en vous rappelant à quel point il est important d’acheter localement et de soutenir les entreprises d’ici. Cette semaine, La Revue publie un superbe cahier «C’est Noël!» de 24 pages présentant des commerces d’ici qui vous permettront de gâter les vôtres, mais aussi de contribuer à notre enrichissement collectif. Ici, dans notre région. C’est bien beau, les ventes sur Internet, mais ce ne sont pas les eBay et Amazon de ce monde qui vous donneront de l’emploi, à vous ou à votre voisin…

Noël est l’une des fêtes les plus cruciales pour l’économie québécoise et notre économie régionale. Car acheter localement, c’est s’enrichir collectivement. On contribue peut-être à votre emploi ou à celui de votre voisin. Pensez-y bien avant d’acheter. C’est aussi ça, l’esprit des Fêtes…

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives