5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Une année sous le signe de l'information et de l'implication

Vendredi 20 décembre 2013

Par Gilles Bordonado

Cette fin d’année est le moment idéal pour notre équipe de rédaction de tirer un bilan des 12 derniers mois. La tâche est ardue, et je tire mon chapeau à mon équipe qui met ainsi en relief les gens et les événements qui ont marqué la dernière année. Ce bilan, je peux aussi le tirer pour La Revue, qui a vu plusieurs événements être soulignés de belle façon.

Plus de 20 loyaux travailleurs et travailleuses ont contribué au succès de votre journal La Revue, du fameux Guide Rouge, du Reflet économique, de la boutiquelarevue.com, et de plusieurs sites Internet et publications associés. Et voilà quelques événements qui ont marqué spécialement cette dernière année pour mon équipe et moi.

Le Reflet et un Griffon

Le 30e Reflet économique des Moulins, un magazine de 100 pages, a été dévoilé en octobre lors d’un gala tenu devant 250 personnes à l’Impéria Hôtel et Suites. On y a souligné les mérites de plusieurs entreprises, dont Fabelta, nommée «Entreprise par excellence». Ce projet de longue haleine a été réalisé grâce à la formidable équipe de La Revue, mais aussi à la collaboration extraordinaire de Claude Robichaud et Caroline Tremblay, du CLDEM, de Ronald Brisebois, de CGB Communication et administrateur à la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins, et de précieux partenaires.

Un autre événement à marquer d’une pierre blanche pour nous est la remise à La Revue du prix «Commanditaire de l’année» lors du Gala du Griffon d’Or de la Ville de Terrebonne. J’étais particulièrement ému de rapporter au bureau le précieux Griffon d’Or qui me venait de ma communauté d’adoption, Terrebonne.

Ce Griffon s’ajoutait à plusieurs honneurs remportés par notre équipe ces dernières années, dont le titre d’«Entreprise de l’année» à la Chambre de commerce de Mascouche en 2010 et 2012, ma ville de résidence, et en 2011, le Mercure de «PME de l’année - Développement économique régional» aux Mercuriades de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Une fusion, un relais, un marchethon

La Revue et moi avons été au cœur de la fusion des chambres de commerce de Terrebonne et Mascouche. Je suis d’ailleurs très fier d’être l’un des administrateurs fondateurs de la prometteuse Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins.

Présente dans sa communauté, La Revue l’a été avec une équipe formée d’employés et d’amis au Relais pour la vie de Terrebonne 2013 de la Société canadienne du cancer, qui a fracassé la barre des 500 000 $ en argent. Quelle fierté pour nous de voir le montant final annoncé! Comme ambassadeur avec une quarantaine d’autres hommes et femmes d’affaires, j’étais heureux de seconder le président, Simon Paquin, et le président d’honneur, André Shatskoff, et de soutenir la lutte au cancer.

La fierté d’un papa

Pour terminer, avec ma femme, Suzanne, et mes deux filles, Rosemarie et Émilie, qui célébrait ce jour-là ses 18 ans, j’ai eu le sentiment, comme président d’honneur du Marchethon d’Uniatox, de faire avancer la cause des gens aux prises avec des toxicomanies.

Même fierté quand Émilie et moi avons été respectivement invitée et président d’honneur du premier Colloque régional de Dysphasie Lanaudière. J’étais touché de voir ma fille parler avec conviction de son parcours devant près de 200 personnes. Quel chemin parcouru par elle et cette organisation! Notre duo-choc sera des vôtres alors que nous occuperons des rôles similaires aux Journées de la persévérance scolaire en 2014.

Je poursuivrai mon engagement comme membre du comité organisateur du tournoi de golf de la Fondation du CSSS et trésorier de la Fondation du Cégep de Lanaudière à Terrebonne, ainsi que comme entraîneur de soccer de ma fille Rosemarie, dont je suis très fier aussi.

Un Guide Rouge en version Web 3.0

Outre le Reflet en 2013, nous avons consolidé nos produits, tout en présentant un nombre accru de pages aux thématiques variées. Nous avons aussi revampé totalement le site Internet du Guide Rouge qui présente de façon complète les annonceurs du plus populaire bottin de la région. Et dans ce monde en ébullition, nous aurons plusieurs nouveautés à vous proposer en 2014.

Soyez sûrs que La Revue, mon équipe et moi poursuivrons notre œuvre d’information rédactionnelle et commerciale inspirée par le slogan «Mettez du cœur dans vos actions».

Si nous obtenons du succès, nous le devons seulement, je le répète, seulement, du fait que nous comptons sur des citoyens qui sont engagés socialement dans leur milieu, sur des annonceurs et des lecteurs présents et fidèles toutes les semaines.

Oui, j’ai la chance de compter sur une formidable équipe pour me seconder dans cette mission, mais sans votre confiance, sans votre ardeur au travail, sans votre complicité comme lecteurs, nous serions sans âme. Mille fois merci!

En terminant, bonne année 2014!

Bonheur, prospérité et beaucoup, beaucoup de santé!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives