-1° Terrebonne, samedi 18 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

5%

Vendredi 18 juillet 2014

Par Gilles Bordonado

Alors que les annonces portant sur l’emploi sont peu encourageantes dans les médias nationaux avec quelques fermetures d’entreprises spectaculaires, les chiffres de l’emploi sont encourageants dans la MRC Les Moulins, alors que la région montre une croissance de 5 % au cours de l’année 2013, bien au-delà des 2,7 % du grand Montréal.

Selon Claude Robichaud, directeur général du Centre local de développement économique des Moulins, depuis 1996, l’emploi a crû de 120 % dans la MRC, démontrant la vigueur de l’économie moulinoise. Alors que nous préparons la 31e édition du magazine «Le Reflet économique des Moulins», publié le 29 octobre prochain, les nouveaux investissements, dont nous ferons un rappel dans cette publication automnale, vous en mettront plein la vue.  Qu’il s’agisse de nouvelles implantations ou d’agrandissements, ces projets créent de la richesse économique pour le milieu, mais aussi de la richesse individuelle, car les employés y œuvrant gagnent de bons salaires et travaillent à deux pas de chez eux. C’est un avantage notable quand il est question de qualité de vie et de conciliation travail-famille.

Aéroport

Dans une récente édition, nous traitions du déménagement de l’aéroport de Mascouche, et certains lecteurs ont jugé que le traitement accordé à la contestation citoyenne au projet n’était pas assez grand. Il est sûr que l’espace n’est jamais assez grand pour un lecteur opposé à un projet, qui veut que ce soit crié haut et fort. De plus, le texte des pilotes qui voulaient rassurer les citoyens, une primeur, a pris une grande place. Mais le problème n’était pas là. L’ajout d’une photo et un meilleur positionnement du texte des contestataires auraient probablement équilibré l’affaire. Mais les choses vont vite…

Le montage du journal se fait le lundi après-midi et les espaces des deux textes portant sur l’assemblée du conseil de Mascouche du lundi soir étaient réservés. Aurions-nous dû modifier un peu le montage? Peut-être. Mais ce qui est fait est fait. Quant aux rares qui voient des complots machiavéliques, je tiens à les rassurer immédiatement. Que tout un chacun prenne note que dans ce genre de contestation, les articles seront nombreux encore et qu’au final, les choses s'équilibreront. L’histoire nous dira, et ce n’est pas la première que nous couvrons en 55 ans d’existence, ce qu’il adviendra de ce projet.  

Profitez-en!

Comme le veut la tradition, La Revue est en vacances. Nous reprendrons le boulot le 4 août, ne publiant pas d’édition le 30 juillet. J’en profite pour vous souhaiter de belles vacances, bien que pour certains, celles-ci aient été prises ces dernières semaines. Après un printemps pitoyable sur le plan de la température, nous profitons d’un pas pire été à date. Profitez-en bien! On se reparle le 6 août prochain.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives