3° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Rafraîchissant

Mardi 27 janvier 2009

Par Gilles Bordonado

En entrevue, madame Évelyne Robert, professeure de théâtre et présidente (elle adorera ce titre...) des Ateliers artistiques Côte à Côte, mentionne toujours à quel point notre jeunesse est belle et capable. Avec les inaugurations, cette semaine, des bureaux des députés Guillaume Tremblay et Mathieu Traversy, je ne peux que lui donner raison.

J'ai assisté, lundi soir, à une ouverture officielle réussie du bureau de comté du nouveau député de Masson. Il y avait foule sur place pour accueillir le nouveau représentant des électeurs de ce comté jadis représenté par Yves Blais.

Guillaume a bien fait les choses et s'est entouré d'une équipe jeune qui est assurément volontaire et sera sûrement compétente. Ça, le temps le dira.

Pour avoir rencontré Mathieu Traversy, je sais également qu'il comptera plusieurs jeunes pour le seconder dans son travail de député de Terrebonne.

Quelques vétérans les appuient, apportant ce qu'il faut d'expérience pour rétablir un certain équilibre «démographique» dans leurs bureaux.

L'appui des électeurs à leur endroit démontre qu'il est possible, pour des jeunes déterminés, d'occuper des places de choix dans notre société où de plus en plus de baby-boomers se retirent pour profiter de retraites bien méritées.

Comme citoyens, nous évaluerons leur travail aux résultats qu'ils obtiendront et non pas au simple fait qu'ils soient jeunes.

Comme devraient l'être les autres politiciens, ils devront être irréprochables sur le plan moral et actif sur les plans social et politique.

Je dois dire cependant qu'au-delà des opinions politiques que je partage avec eux, ce changement de garde à la députation dans la région est rafraîchissant et prometteur.

***

Daniel sera là jusqu'à la fin de son mandat

Dans un autre ordre d'idées, et pour terminer, je souligne ici, par l'entremise de mon journal, une nouvelle qui mérite des précisions.

Notons que monsieur Daniel Chartier, agent immobilier œuvrant chez Royal LePage, demeure président de la Chambre de commerce de Mascouche jusqu'à la fin de son actuel mandat en juin. Il n'est pas question pour lui de quitter le navire en cours de route. Sa carrière et son mariage sont aussi au beau fixe, précise-t-il. C'est dit et écrit, tel que promis.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives