5° Terrebonne, samedi 25 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Don de vie

Jeudi 26 février 2015

Par Gilles Bordonado

Quand j’étais journaliste, c’était tout un défi que de se renouveler année après année lors de la tenue récurrente de certains événements, des rendez-vous qui revenaient sur une base régulière. Et c’était le cas pour les fameuses collectes de sang qui étaient organisées par la Croix-Rouge à mes débuts, mais qui sont maintenant gérées par Héma-Québec.

Gilles Bordonado

Je lève mon chapeau à notre rédactrice en chef Véronick Talbot, qui avec la précieuse collaboration d’Héma-Québec nous fait découvrir cette semaine dans La Revue la «route du sang». C’est d’autant plus méritoire que Véronick avait une peur relative du sang. Je peux vous dire qu’elle a relevé ce défi avec succès.

Rarement ai-je vu dans ma carrière un reportage aussi poussé sur les collectes de sang et le chemin qu’il parcourt, et je dois vous avouer que j’en tire une certaine fierté.   

Je vous invite à découvrir les mille et un dessous du travail d’Héma Québec, cet organisme provincial, qui tient une dizaine de collectes sur notre territoire, dont plusieurs ces jours-ci. Il y a les collectes du maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille, tenue cet hiver en mémoire de la courageuse feue Julie W. Ouimette, la collecte du maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, mais aussi, nouveauté cette année, celle de La Revue aux Galeries Terrebonne.

Vous pourrez suivre dans les récits de Véronick le parcours des chopines et poches de sang, allant des collectes aux laboratoires d’Héma-Québec, et des laboratoires en direction des hôpitaux de la province, dont celui de notre région, le centre hospitalier Pierre-Le Gardeur.

À ce seul hôpital, sachez que pas moins de 6 000 transfusions sanguines sont réalisées tous les ans. Tous les jours, 1 000 transfusions sanguines sont réalisées au Québec, une toutes les 80 secondes ! Ce n’est pas surprenant qu’il se tienne autant de collectes. Les besoins sont énormes.

Chaque fois que du sang est donné généreusement et gratuitement par des citoyens d’ici, comme d'ailleurs dans la province, ce sont des vies qui sont sauvées, sauvegardées.

Je rends donc hommage à tous ces donneurs et donneuses qui font don d’espoir, don de vie à chaque visite aux collectes de sang d’Héma-Québec. Vous êtes des héros et des héroïnes qui s’ignorent. Vous méritez toute notre admiration. Merci et soyez généreux aux différentes collectes qui se tiendront sur notre territoire… dont celle de La Revue !

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives