5° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Impact positif

Mardi 12 mai 2015

Par Gilles Bordonado

Les policiers ont un rôle ingrat. Lorsqu’il est question de contraventions, plusieurs automobilistes crient à l’injustice et dénoncent ce qu’ils appellent les «trappes à tickets».

Il faut cependant avouer que le caractère dissuasif des amendes semble porter ses fruits, puisque les villes de Terrebonne et de Mascouche montrent une baisse importante du nombre d’accidents de la route au cours des cinq dernières années, comme en fait foi le texte de ma collègue Véronick Talbot.

Visiblement, les mesures ont leur effet sur les automobilistes, qui roulent de plus en plus prudemment. De 2009 à 2014, le nombre d’accidents a chuté de 30 % malgré la hausse significative de la population pendant cette période.

Dans les deux villes, avec le retour du printemps et du beau temps, les policiers se font très visibles et incitent à la prudence. Le programme Tolérance zéro est parfaitement connu des Terrebonniens et bien ancré dans les mémoires des conducteurs. La surveillance dans les quartiers résidentiels est importante et sauve des vies, de jeunes vies, j’en suis assuré.

La sévérité du Code de la route, en particulier envers les jeunes conducteurs, a ses conséquences. Ceux-ci représentent historiquement un nombre surdimensionné d’accidentés de la route, dans le sens où il y a toujours une proportion plus grande de jeunes automobilistes impliqués dans ce genre d’incidents que de jeunes sur la route.

Ma fille aînée, Émilie, qui entreprend ces jours-ci ses cours de conduite, aura des règles beaucoup plus strictes que celles que j’avais à respecter alors que j’étais jeune conducteur. La formation est plus longue et approfondie, et les règles comme jeune automobiliste au volant seront plus sévères que dans mon temps.

Il en va de même avec l’alcool et la drogue au volant, qui sont sévèrement réprimés, ce qui est un autre élément non négligeable à la réduction du nombre d’accidents sur la route.

Il ne faudrait pas non plus nier l’importance du vieillissement de la population qui amène bien des conducteurs à une plus grande prudence sur la route, mais l’impact de la prévention et de la répression est bien réel, qu’elles nous plaisent ou non. Quelque 30 % d’accidents de moins, c’est moins de blessures mortelles, moins de blessures graves, moins de blessures légères, moins de victimes et de vies perturbées…

56e anniversaire!

Je termine cette chronique en saluant tous nos lecteurs et nos annonceurs. Sachez que nous célébrons ces jours-ci le 56e anniversaire de notre publication fondée en 1959 par le journaliste Aimé Despatis. Je vous remercie de votre fidélité. Sachez que nous l’apprécions, tous les membres de notre équipe et moi. Mille mercis à vous tous!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives