-4° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Optimiste!

Mardi 18 août 2015

Par Gilles Bordonado

Le mouvement Optimiste n’a peut-être pas la vigueur passée, mais il reste à Terrebonne un acteur important de développement social. Il poursuit toujours sa mission avec cœur et enthousiasme. Dimanche, sa présidente, Lucie Poitras, bien épaulée par son mari, Denis, et plusieurs bénévoles, animait un dîner soulignant les 50 ans de l’organisme.

Cinq décennies d’histoire ont défilé devant nos yeux en présence de plusieurs pionniers qui ont façonné cette organisation.

J’étais heureux que Louis Grenier, homme d’affaires bien connu dans le milieu automobile, accepte la présidence d’honneur de cet événement, lors duquel on a souligné l’engagement de son père, Lionel, premier francophone à être président du mouvement international. Sa mère, Gisèle, a eu droit à une longue et bien méritée ovation en présence de Louis et de ses proches.

Louis marche dans les pas de son père, puisqu’il préside les Complexes Sportifs Terrebonne, qui connaissent une fulgurante croissance depuis son arrivée, et a siégé à quelques conseils d’administration, dont celui du Groupe Plein Air Terrebonne. Sans compter son implication financière dans la région, dont l’annonce toute récente au profit de la Fondation du Manoir à Mascouche.

Pour La Revue, le Club Optimiste de Terrebonne revêt un symbolisme important, puisqu’Aimé Despatis, initiateur de notre journal, a été l’un des fondateurs de l’organisme. Son frère Yvon en a été le premier président. Marie-France, la fille d’Aimé, en est toujours membre aujourd’hui, comme moi d’ailleurs.

Si je n’ai pas la chance de m’y impliquer avec l’emploi du temps que j’ai et mes nombreuses implications bénévoles actuelles, je tire mon chapeau à ceux qui en assurent la continuité. Soutenir la jeunesse, quel beau mandat que celui-là! Je tire mon chapeau à ces hommes et ces femmes qui mettent l’épaule à la roue et leur souhaite longue vie. Je les assure qu’ils peuvent compter sur moi pour les soutenir dans leur mission.

***

La rencontre était animée de main de maître par le très dévoué Réal Vaillancourt, et Marc Aubin. Marc connaît un succès fou avec son premier roman policier, «La Justicière», triple «best-seller» avec près de 9 000 exemplaires vendus en quelques mois seulement. Il est incompréhensible que les médias nationaux ne consacrent pas une minute ou une ligne à ce succès. Je vous invite à l’acheter dans une des librairies de la région, mais je vous avertis que «La Justicière» donne froid dans le dos. Marc Aubin n’y va pas avec le dos de la cuillère. Je suis ébahi et admiratif de son travail. C’est l’un des livres de l’été, sinon LE livre de l’été. Bonne lecture!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives