-1° Terrebonne, dimanche 19 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Beaucoup de fierté

Mardi 3 novembre 2015

Par Gilles Bordonado

C’est avec beaucoup de fierté que plusieurs membres de la rédaction du journal La Revue ont assisté au gala des Grands Prix d’Hebdos Québec, qui consacre le travail des journalistes, des photographes et publicitaires des journaux hebdomadaires indépendants du Québec.

Le journal La Revue a obtenu une récolte record de prix et de mentions, ce qui nous a évidemment remplis de joie. Plusieurs de nos articles portant sur notre région ont donc attiré l’attention des différents jurys.

Les dernières semaines ont été fortes en émotions et le sont encore aujourd’hui pour mon équipe et moi. Achat du journal Le Trait d’Union, intégration de certains membres de son équipe et gestion quotidienne de cette nouvelle acquisition, introduction d’une nouvelle plate-forme de gestion de l’information, obtention d’un Griffon d’Or en tant que commanditaire de l’année, production et lancement de la 32e édition du magazine Le Reflet économique et, ce week-end, ces nouveaux honneurs.Je n’ai pas vécu une période si occupée et des moments aussi exaltants depuis les festivités du 50e anniversaire du journal en 2009. Nous avions eu la peine de perdre notre fondateur, Aimé Despatis, et produit et lancé ensuite le livre du 50e, une brique de 200 pages, tout en remportant plusieurs prix. C’est dans cette même période que j’avais agi comme président d’honneur du Défi têtes rasées de Leucan. Comme c’est le cas depuis ce temps, je participe aussi bénévolement à une multitude d’activités, dont plusieurs sont commanditées par La Revue.

Je tiens à féliciter les membres de La Revue, les nouveaux comme les anciens, de faire partie de cette grande aventure. Cela prend des nerfs solides par les temps qui courent. Nous livrons désormais deux journaux par semaine, tout en multipliant les projets emballants. Nous vous offrirons d’ailleurs en décembre un nouveau magazine, Succès, qui présentera des dizaines d’entreprises créatrices d’emplois dans une publication extraordinaire par son contenu enrichi et son format hors du commun.

Au sortir de ce gala, j’offre mes félicitations à Véronick Talbot, la rédactrice en chef de notre publication, et aux membres de l’équipe, Mélanie Savage, Pénélope Clermont et Gilles Fontaine, comme à Karine Limoges, grande lauréate de cette soirée, qui nous a quittés récemment pour un quotidien. Je remercie les pigistes qui œuvrent à nos côtés. Ils sont des alliers précieux pour raconter votre histoire, notre histoire commune.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives