5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

L'effet libéral

Mardi 29 mars 2016

Par Gilles Bordonado

Quand il a pris le pouvoir, le gouvernement de Philippe Couillard se vantait en disant qu’il allait être le gouvernement de l'économie... Mon œil! L’opposition péquiste et le chef caquiste, François Legault, ont bien raison de tirer à boulets rouges sur les libéraux, qui promettaient mer et monde aux électeurs il y a à peine deux ans.

 

En mars 2014, dernier mois où le PQ a été au pouvoir sous l’ère Marois, le taux de chômage était de 7,6 %, le taux d’activité, de 65,1 %, et le taux d’emploi, de 60,2 %. Quelque 4 047 800 travailleurs avaient un emploi. 

En février 2016, le taux de chômage est inchangé, le taux d’activité a baissé à 64,7 % (-0,4 %) et le taux d’emploi est à 59,8 % (-0,4 %). Quelque 4 109 800 Québécois étaient au travail. Ça veut donc dire que pendant ces 23 mois de règne libéral, il s’est créé 62 000 emplois. On est loin, très loin de l’effet libéral, alors que les troupiers de Philippe Couillard lançaient à tout vent qu’ils créeraient 250 000 emplois.

Mais ce n’est pas tout! Dans une analyse exhaustive des revenus de l’État, le journaliste Michel Girard, du Journal de Montréal, nous apprend que depuis le dernier exercice financier du gouvernement de Pauline Marois en 2013-2014, le gouvernement Couillard va percevoir, au cours de l’exercice 2016-2017, quelque 8,3 milliards de plus en recettes fiscales et administratives tirées des poches des contribuables. Oui, 8 300 000 000 $! Ça en fait, des huards de moins dans nos poches. Il s’agit, nous apprend Girard, d’une hausse de 12 % sur trois ans, soit 4 % de plus que la croissance nominale du PIB québécois.

Comme contribuables, non seulement nous ne sommes pas vraiment plus nombreux à contribuer aux coffres de l’État, mais ceux qui ont un emploi et des revenus doivent en cracher encore plus au gouvernement. Je rappelle que moins d'argent dans les poches de contribuables égale moins de dépenses dans l'économie. Et moins de consommation et plus de taxes pour les entreprises égalent coupe d’emplois. On est dans une spirale sans fin.

À tout cela s’ajoutent les coupes sauvages des services publics qu'il faut dans certains cas quêter au privé, à nos frais évidemment. Tout ça au nom du sacro-saint dogme de l'équilibre budgétaire qui est censé faire des miracles.

Mon seul souhait est que les Québécois se rappelleront l'argent payé en trop pendant des années lorsque M. Couillard et sa bande de gestionnaires comptables à courte vue nous donneront «généreusement» des baisses d'impôts à un an des élections...

***

Voilà l’adresse Internet de l’intéressant texte de Michel Girard. Gardez-le pour référence en vue des prochaines élections : http://www.journaldemontreal.com/2016/03/26/hausse-salee-des-impots-taxes-droits-permis.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives