-3° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

10 ans de négos pour 400 mètres de terrains

Mardi 17 janvier 2017

Par Gilles Bordonado

Ça n’en finit plus, mais ce n’est pas une raison pour lâcher le morceau. Des pétitions, il s’en est signées pour que se règle l’élargissement de la 337, et voilà que le député Mathieu Lemay remet ça lui aussi avec raison.

Rien ne bouge chez Transports Québec qui semble bloquer systématiquement la réalisation de ce petit élargissement de 400 mètres sur la route 337 à La Plaine. Les péquistes, au pouvoir que 18 mois depuis 1998, avaient procédé à l’élargissement d’une partie de cette route provinciale et les libéraux, après des années de pression, en avaient élargi un autre bout, mais pas le bout manquant. Depuis 2010, ça niaise, mais solide à part de ça !

Voici ce que nous déclarait Yves St-Laurent, du bureau régional du ministère des Transports, en avril 2015 : «Actuellement, nous en sommes toujours à l’acquisition des terrains. Comme nous privilégions des ententes de gré à gré plutôt que des expropriations, c’est plus long. Mais le dossier avance…» Ben oui...

On sait que ce terrain pose problème depuis bien plus longtemps, mais donnons le bénéfice du doute à M. St-Laurent. Disons que le MTQ ne «négocie» que depuis 2008, au lancement des derniers travaux. Ça veut dire qu’on placote au Ministère depuis près de 10 ans pour acheter un bout de terrain de 400 mètres. Presque 10 ans ! Je pense que Laurent Lessard, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports ou, dans ce cas, ministre de l’Immobilité durable, devrait se pencher sur l’efficacité de son équipe. Soir et matin, rappelons-lui que 35 000 contribuables restent bloqués de longues minutes sur la 337 pour ce petit bout de rue.

Tous les députés de Masson ont fait pression : Yves Blais, Gilles Labbé, Luc Thériault, Ginette Grandmont, Guillaume Tremblay, Diane Hamelin et Mathieu Lemay, soutenus par les députés de Terrebonne, les ex-maires Daniel Bélec et Jean-Marc Robitaille et leurs collègues. Rien n’y fait. C’est à se demander si le site n’est pas radioactif...

Pourquoi ça «gosse» ? Parce qu’on ne fait pas partie des priorités. La circonscription de Masson n’a pas voté du bon bord et le dossier est sous la pile. La preuve, c’est que le PQ, pendant son court passage, avait ajouté ces travaux au plan d’investissements routiers 2014-2016. Au Ministère, quelqu’un a donc pris la décision politique de les retirer du plan.

Entre-temps, comme moi, mettez de la pression en signant la pétition du député Lemay et de François Cagney, un Plainois tanné d’attendre.

Pour signer, on se rend à l’adresse raccourcie suivante: http://bit.ly/2j55B6k.

Nous sommes 2 000 à l’avoir signée : 1300 sur papier et 700 par Internet.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités

Derniers articles

Archives