-4° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Mardi 25 janvier 2011

Mettons les choses au clair!

On va mettre au clair certaines choses importantes en commençant cette chronique : • 1- Si Richard Marcotte décide de se retirer prochainement, je ne me présenterai pas au poste de maire de Mascouche. • 2- De plus, aux élections municipales de 2012, je ne serai pas candidat au poste de maire. • 3- La Revue n'est pas à vendre. J'ai fait...

Mardi 18 janvier 2011

Une pétition?

Où en sommes-nous, comme citoyens de Mascouche, au sortir de cette première rencontre du conseil municipal de l'année 2011, une première dirigée par le maire Richard Marcotte en trois mois.    Ne nous mettons pas la tête dans le sable, le premier magistrat a fait bonne figure. Il a traversé la tempête. Mais, il y a un...

Mardi 11 janvier 2011

Cocktail explosif

Je déteste crier au loup... mais la séance du conseil municipal de Mascouche du 17 janvier risque d'être laide. Si le maire Richard Marcotte a légitimement le droit de s'y présenter et de diriger à nouveau les destinées de la Ville - car il a été démocratiquement élu en novembre 2009 -, pour le bien de Mascouche, il...

Publicités

Derniers articles

Archives