-8° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Gilles Bordonado

Fil RSS

À propos de l'auteur

De pigiste les week-ends à ses débuts, Gilles Bordonado est devenu journaliste, rédacteur en chef, directeur adjoint avant de devenir propriétaire de La Revue en juillet 2004. Ayant grandi à Mascouche, il a 52 ans et compte près de 30 ans de journalisme. Tout ceci fait qu'il connaît la région comme sa poche et toutes les histoires et les petites histoires du coin.

Il aime parler d'actualité et de politique. Et oui il est progressiste et souverainiste (et il s'assume et l'assume), ce qui ne l'empêche pas d'être critique envers ce mouvement. Il prône le GBS (Gros bon sens), pas le GPS, bien qu'il en aurait bien d'un à l'occasion de ses prédictions pas très bonnes en temps d'élections ou de séries éliminatoires de hockey.

Réputé pour avoir une opinion sur tout, cela fait 20 ans qu'il signe une chronique dans La Revue. Très critique, il juge signer une super chronique sur 10, « surtout quand il est fâché ». C'est d'ailleurs celles-ci qui génèrent le plus d'intérêt. Il lui arrive ainsi quelques fois d'en mettre un peu plus que le client en demande. Mais finalement vous semblez aimer ça. Donc vous l'encouragez... Il en va de même quand vous lui écrivez. Alors à vos claviers !

Vendredi 19 juillet 2013

Pas dans ma cour

Le phénomène «pas dans ma cour» a refait surface dans l’actualité à la suite des tensions vécues entre le Café de rue et des résidents qui le voisinent. Ces derniers se plaignent du bruit et des nuisances qu’ils vivent à l’occasion de certaines fins de soirée animées aux abords du local de cet...

Mardi 16 juillet 2013

Un rapprochement efficace

Comme plusieurs citoyens j’en suis persuadé, j’apprécie la collaboration qui s’est développée entre la Ville de Terrebonne et la Ville de Mascouche ces dernières années. On se rappellera que l’après-fusion de 2001 et ses tractations avaient laissé des traces inhérentes aux tensions qui pouvaient exister alors...

Mardi 9 juillet 2013

Devoir de mémoire

Le Québec est relativement épargné par les cataclysmes et quand ils surviennent, rares sont les fois où ils sont aussi meurtriers que ce qui s’est vécu au village de Lac-Mégantic, qui aura vu en quelques secondes sa population fauchée d’une cinquantaine de ses citoyens.   De mémoire d’homme, le dernier drame du...

Publicités

Derniers articles

Archives