-4° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Jean-Luc Brien, courtier immobilier hypothécaire

Fil RSS

À propos de l'auteur

Avec plus de 10 ans d'expérience dans le domaine du service à la clientèle, Jean-Luc Brien a comme objectif premier de vous simplifier la vie le plus possible dans votre démarche hypothécaire, tout en vous donnant un service rapide, professionnel et courtois, et ce, par l'entremise de l'agence Hypotheca.

Jean-Luc Brien, courtier immobilier hypothécaire
514 603-3664
jlbrien@hypotheca.ca
jlbrien.hypotheca.ca

Faire un budget

Mardi 6 juin 2017

Par Jean-Luc Brien, courtier immobilier hypothécaire

Vous désirez faire l’achat d’une maison, mais avez-vous budgété votre projet en conséquence?

Avant de penser à acheter une propriété, il est primordial de faire un budget pour s’assurer que cette dernière ne devienne pas une prison, mais bien un endroit où il fera bon vivre. Il n’est pas nécessaire de faire une révision totale de vos revenus et de vos dépenses. Toutefois, l’achat d’une maison entraînera une augmentation de dépenses, d'où la nécessité d’avoir prévu le coup. Ainsi, votre versement hypothécaire, incluant les taxes, sera assurément plus élevé que votre paiement actuel de loyer. D’autres dépenses, dont l’entretien, sont également à prévoir.

Les dépenses usuelles, soit l'épicerie, les assurances, le paiement des cartes de crédit, le prêt automobile, l'internet, le téléphone et autres, resteront probablement inchangées. Donc, que faut-il prévoir? Le calcul est simple; si votre loyer vous coûte présentement 700 $ par mois et que la future hypothèque (incluant les taxes municipale et scolaire) sera de 1 300 $, vous devez être capable de démontrer une économie de 600 $ par mois depuis plusieurs mois, sinon vous allez rencontrer un problème de paiement. De plus, une maison demande aussi des dépenses d’entretien (environ 300 $ par mois). Il vous faut donc prendre l’habitude d’épargner environ 900 $ par mois, alors que vous êtes locataire, pour vous assurer d’être en mesure de régler les dépenses encourues lorsque l’on est propriétaire. La logique est assez simple. Si vous n’avez cumulé que 5000 $ en économies durant la dernière année pour la mise de fonds, vous avez un problème. En effet, cela démontre que vous n'avez mis de côté qu’environ 400 $ par mois alors que votre nouveau paiement exige un minimum de 600 $ par mois. C'est sans compter les imprévus et les rénovations. Vous ne serez donc pas en mesure d’assumer toutes les dépenses auxquelles doit faire face un propriétaire.

Faire un bon budget vous permettra d'assurer le succès de votre investissement. L’achat d’une maison se planifie afin d’éviter les désagréments.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités