14° Terrebonne, mardi 19 juin 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Jean-Luc Brien, courtier immobilier hypothécaire

Fil RSS

À propos de l'auteur

Avec plus de 10 ans d'expérience dans le domaine du service à la clientèle, Jean-Luc Brien a comme objectif premier de vous simplifier la vie le plus possible dans votre démarche hypothécaire, tout en vous donnant un service rapide, professionnel et courtois, et ce, par l'entremise de l'agence Hypotheca.

Jean-Luc Brien, courtier immobilier hypothécaire
514 603-3664
jlbrien@hypotheca.ca
jlbrien.hypotheca.ca

Remise en argent du prêteur

Mardi 20 février 2018

Par Jean-Luc Brien, courtier immobilier hypothécaire

Il y a certains avantages à profiter des programmes de remise en argent. Certains permettent même, à long terme, des économies.

Certaines institutions financières peuvent offrir aux emprunteurs une remise en argent correspondant à 5 % du montant de leur prêt si, en contrepartie, ces derniers acceptent de faire un emprunt à un taux d’intérêt plus élevé. Cette pratique peut s’avérer très avantageuse pour eux.

En effet, il est possible pour un emprunteur désirant contracter un prêt de 200 000 $, avec un terme de cinq ans au taux d’intérêt de 4 % plutôt que de 2,8 %, d’empocher immédiatement une remise en argent de 10 000 $. La hausse de 1,2 % du taux d’intérêt entraîne une augmentation de 125 $ des versements mensuels, ce qui correspond, après cinq ans, à un paiement supplémentaire de 7 500 $ et donc à une économie de 2 500 $. La remise en argent peut permettre de pallier certaines dépenses encourues par l’achat d’une propriété.

De plus, cette option peut se révéler intéressante pour les propriétaires d’immeubles locatifs, puisque les intérêts des prêts hypothécaires sont déductibles d’impôt.

Il faut toutefois prendre note que lors du remboursement total du prêt, si effectué avant l’expiration du terme, le prêteur exigera le remboursement, au prorata de la période, du montant de la remise.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités