22° Terrebonne, mercredi 26 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Marie-Ève Grenon, Proprio Direct

Fil RSS

À propos de l'auteur

Vous avez envie de vendre rapidement votre propriété? Pour y arriver, il faut que votre maison soit visible par le plus d’acheteurs potentiels possible. C’est justement l’opportunité que je vous offre. Faire appel aux services d’un courtier immobilier de Proprio Direct, c’est bénéficier de la force d’un réseau. Votre maison sera visible sur une quinzaine de sites Web dont MLS et Centris qui sont reconnus pour rejoindre un très grand bassin d’acheteurs potentiels. Cette visibilité augmentera conséquemment le nombre de visites de votre demeure et par le fait même vos chances de vendre rapidement. Si malgré toute cette visibilité que je vous aurai apporté, vous trouvez quand même votre propre acheteur, ne vous inquiétez pas. Vous n’aurez qu’à me verser une commission réduite et vous pourrez tout de même bénéficier de mon expertise du début à la fin de la transaction. Vous êtes plutôt à la recherche d’un bien immobilier? Je peux également vous aider! Contactez-moi dès maintenant pour en savoir plus sur mes services ou pour prendre rendez-vous.

 

Marie-Eve Grenon

Courtier immobilier

514 516-7169

PROPRIO DIRECT

Agence immobilière

 

466, boulevard des Seigneurs, bureau 106

Terrebonne.Qc J6W 1T3

450 326-7169

http://www.vousverrezladifference.com/fr/

Acheteurs, quels sont vos frais?

Mardi 27 février 2018

Par Marie-Eve Grenon

L’achat d’une maison est toujours un gros projet. Que vous en soyez à l’achat de votre première propriété ou non, il y aura toujours des dépenses et des frais auxquels on ne pense pas toujours. Voici un portrait des frais que comporterait une transaction simple et les autres frais possibles.

D’abord, sachez qu’en tant qu’acheteur, vous n’avez pas de frais de courtage à payer, sauf dans de rares cas (si vous achetez une maison à vendre par le propriétaire ou si vous avez signé un contrat d’achat, mais on y reviendra dans une future chronique!).

Vous aurez premièrement à mettre une mise de fonds d’un minimum de 5 % de la valeur de votre achat. Lorsque votre mise de fonds est sous les 20 %, vous avez à payer des frais à la SCHL. La prime d'assurance prêt hypothécaire exigée par la SCHL correspond à un pourcentage du montant du prêt, établi en fonction de l'importance de la mise de fonds. Pour le calculer, vous pouvez utiliser les outils sur le site www.cmhc-schl.gc.ca/fr/index.cfm.

Vous aurez aussi à prévoir un montant pour l’inspection du bâtiment. Ce montant varie d’une propriété à l’autre ainsi que d’un inspecteur à l’autre, mais on peut s’attendre à payer entre 500 $ et 700 $, taxes incluses, pour une bonne inspection d’une unifamiliale. Votre inspecteur, vous pouvez le magasiner, il y en a de tous les prix. Toutefois, il est très important qu’il détienne une assurance d’un ordre reconnu pour vous protéger en cas de vices apparents qu’il aurait dû voir!

Si la propriété détient une fosse septique ou un puits, vous aurez aussi à débourser un montant pour faire vérifier votre fosse (entre 100 et 250 $), et un test d’eau sera obligatoire (entre 50 $ et 80 $ en général).

Évidemment à la suite de l’inspection, d’autres expertises pourraient être demandées, mais c’est une négociation entre acheteurs et vendeurs représentés par les courtiers qui déterminera à qui incomberont les frais desdites expertises.

Ensuite, vous aurez des frais de notaire à payer pour conclure la transaction, soit entre 950 $ et 1 500 $ (encore là, magasinez votre notaire et n’oubliez pas que votre courtier détient toujours de bonnes références). Ce prix comprend l’acte de prêt hypothécaire pour le lien entre votre institution financière et vous, la signature de l’acte de vente qui lie l’acheteur et le vendeur, et toutes les recherches associées.

Et on termine avec le droit de mutation, mieux connu comme la fameuse taxe de Bienvenue. Évidemment, le montant sera calculé sur le plus haut montant entre l’évaluation municipale et le prix de vente. Par exemple, pour une maison unifamiliale d’une valeur de 230 000 $ vendue 250 000 $, le droit de mutation sera calculé sur 250 000 $ et sera de 2 250 $.

Tous les montants nommés dans cette chronique sont à titre indicatif. N’oubliez pas que votre courtier sera précieux pour vous aider à trouver de bons professionnels pour vous aider dans votre démarche!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités