0° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Mathieu Lemay, député de Masson

Fil RSS

À propos de l'auteur

Mathieu Lemay est député caquiste de la circonscription de Masson, ainsi que porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière d'affaires autochtones, porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière d'environnement, de développement durable, de faune et de parcs, porte-parole du deuxième groupe d'opposition responsable de la région de Lanaudière.

 

Voici les coordonnées de son bureau de circonscription :

3101, chemin Sainte-Marie
Bureau 108
Mascouche (Québec)  J7K 1P2
Téléphone : 450 966-0111
Télécopieur : 450 966-0115
Mathieu.Lemay.MASS@assnat.qc.ca

2 ans de coupes qui font mal

Lundi 11 avril 2016

Par Mathieu Lemay

Voici comment les coupes du gouvernement ont fait mal plus que jamais aux familles québécoises :

Faire de l’éducation notre priorité - Alors que le gouvernement a coupé d’importantes ressources pour les élèves, nous avons suggéré un réinvestissement majeur pour prioriser l’éducation et les services aux élèves. Nous avons aussi demandé de lutter adéquatement contre le décrochage scolaire, d’investir dans l’alphabétisation des adultes, et reconnaître le travail des enseignants.

Créer des emplois - Le gouvernement actuel n’atteindra jamais son objectif de 250 000 emplois tel que promis. Au cours de la dernière année, il ne s’est créé que 300 emplois. Nous sommes loin de l’objectif promis! Pendant ce temps, nous avons proposé un fonds de relance pour le secteur manufacturier.

Baisser les taxes et les impôts - Le gouvernement n’a pas cessé de hausser les taxes et tarifs au-delà de l’inflation. Il a aussi haussé les frais de garde avec la fameuse « modulation ». En moyenne, c’est presque 1 500 $ de frais additionnels par famille. Nous avons réclamé une baisse de 500 $ du fardeau fiscal par personne pour redonner un peu d’oxygène aux familles.

Réduire les temps d’attente en santé - Malgré la réforme, les délais d’attente sont toujours aussi longs. Nous aurions plutôt procédé à un allègement de la bureaucratie ainsi qu’à des investissements dans les services directs à la population.

Protéger  l’environnement - Il y a un an, des consultations publiques sur la loi de la qualité de l’environnement ont eu lieu, et depuis, aucune nouvelle. Je crois que la protection des milieux humides et de nos ressources en eau n’est pas suffisante. Il est important de préserver cet or bleu. Nous devons agir en gardiens de l’eau pour les générations futures.

C’est un privilège pour moi de défendre vos intérêts depuis maintenant 2 ans. N’hésitez pas à me contacter.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités