<![CDATA[Journal La Revue - Dr Maurice St-Pierre, orthodontiste :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-maurice-st-pierre-orthodontiste-18.php Wed, 22 Nov 2017 17:07:49 -0500 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Dr Maurice St-Pierre, orthodontiste :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-maurice-st-pierre-orthodontiste-18.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[Pouce toi de là!]]> Dr Maurice St-Pierre http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-maurice-st-pierre-orthodontiste-18.php?art=591 Le pouce! À quel âge doit-on cesser de sucer le pouce?

Sucer le pouce en bas âge est normal, mais la persistance de l’habitude après l’âge de trois ans peut entraîner des effets indésirables sur la dentition.

Il a été observé que la succion prolongée du pouce crée un obstacle à l’éruption des dents antérieures et est souvent associée à une position trop vers l’avant de la langue. L’action du pouce et de la langue sur les dents peut créer un espace entre les dents du haut et du bas (béance).

Cependant, tous les suceurs de pouce ne développent pas forcément de malocclusion. Les problèmes dentaires associés au pouce dépendent de plusieurs facteurs : l’intensité, la pression, la fréquence, la durée, le choix du ou des doigts et la position intrabuccale.

L’idéal est d’arrêter l’habitude avant l’éruption des dents permanentes antérieures. Voici quelques façons pour aider son enfant :

  • faire un tableau de motivation;

  • dessiner un personnage sur le doigt avec un crayon effaçable et maintenir le

  • personnage intact;

  • mettre un bas long sur la main;

  • assistance d’un psychologue.

    Des appareils dentaires aussi peuvent être utilisés, mais ils sont souvent gros et envahissants et sont considérés en dernier recours.

Demandez un coup de pouce à votre orthodontiste; il saura vous conseiller sur la méthode à employer!

]]>
Tue, 18 Oct 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Les fils de rétention après le traitement]]> Dr Maurice St-Pierre http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-maurice-st-pierre-orthodontiste-18.php?art=543 ORTHODONTISTES

Les fils fixés à l’arrière des dents sont appelés fils de rétention et ils servent à conserver la position des dents. Des appareils amovibles de rétention peuvent aussi être utilisés, mais ils sont malheureusement souvent oubliés!

Pourquoi les dents bougent-elles?

Les dents, ainsi que les os qui les supportent, subissent de nombreuses forces de la part des muscles qui les entourent. Les dents du bas ont tendance à se déplacer plus facilement, car elles sont situées sur une mâchoire mobile et elles encaissent les pressions de la langue et de la lèvre.

De plus, lorsque les dents sont bougées, les tissus environnants changent, se remodèlent. Ce processus de réorganisation tissulaire s’effectue sur plusieurs mois à quelques années et durant cette période les dents tendent à retourner à leur position d’origine. La rétention aidera à limiter ces déplacements non désirés.

Une fois votre traitement orthodontique terminé, vous souhaitez conserver la position optimale de vos dents. Comme les forces qui agissaient sur vos dents sont toujours présentes et le seront toujours, il est de mise de conserver une rétention le plus longtemps possible. Votre orthodontiste saura répondre à vos questions sur la rétention!

]]>
Wed, 17 Aug 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Malocclusions dentaires]]> Dr Maurice St-Pierre http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-maurice-st-pierre-orthodontiste-18.php?art=510 Qu’est-ce qu’une malocclusion?

Une malocclusion est une mauvaise relation entre les dents. Elle peut être de nature uniquement dentaire ou de nature squelettique. Par exemple, vous pouvez avoir des dents très croches, mais des mâchoires en bonne relation entre elles (problème dentaire). D’un autre côté, il est possible d’avoir les dents droites et une mâchoire du bas trop reculée, par exemple (problème squelettique). Il existe aussi la combinaison des deux.

La cause exacte d’une malocclusion est difficile à déterminer, mais l’hérédité et l’environnement y contribuent toujours.

Voici quelques exemples de traits héréditaires : absence de dent, forme et grosseur des dents, forme et position des mâchoires.

Des éléments extérieurs, dits environnementaux, agissent aussi sur la position des dents, tels que : pouce dans la bouche, perte prématurée d’une dent, déglutition anormale.

Quelles sont les séquelles possibles d’une malocclusion?

Les problèmes potentiels peuvent être divers. Certains apparaîtront à court terme, d’autres, plus tard.

Voici des problèmes souvent associés aux malocclusions :

1. mastication difficile;

2. usure prématurée des dents;

3. entretien difficile et augmentation du risque de caries et de problèmes parodontaux (os et gencive qui se détériorent graduellement);

4. déviation de la croissance.

Consultez votre orthodontiste pour éviter des problèmes futurs!

]]>
Tue, 07 Jun 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Secrets pour éviter les caries dentaires]]> Dr Maurice St-Pierre http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-maurice-st-pierre-orthodontiste-18.php?art=474 Premièrement, comment se forme la carie dentaire?

Les bactéries présentes dans la bouche collent sur les dents et utilisent les sucres disponibles dans la nourriture. Les sucres sont ainsi digérés et des acides sont générés.

Les dents baignent alors dans un environnement acide. Lentement, les acides vont dissoudre l’émail des dents. Des microporosités (petits trous microscopiques) apparaissent, puis des cavités de plus en plus grosses et profondes se forment. Les bactéries s’y accumulent et pénètrent toujours plus profondément dans la dent et atteindront éventuellement le nerf.

Comment prévenir la carie?

Réduisez votre consommation de sucre, ainsi vous nourrirez moins les bactéries et moins d’acides seront produits.

Brossez, brossez et passez la soie. Les poils de la brosse ainsi que les filaments de la soie dentaire délogent les bactéries et en éliminent une très grande partie.

De plus, avoir les dents droites permet un entretien plus facile des surfaces dentaires.

Et si j’ai des broches dans tout ça?

Les appareils orthodontiques offrent de petites cachettes intéressantes aux bactéries qui peuvent alors se multiplier à loisir. Alors, combattez les bactéries et armez-vous de votre brosse après chaque repas. Vous diminuez ainsi les forces de l’ennemi et donnez à vos dents la chance de rester belles et fortes pour la vie!

]]>
Tue, 03 May 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[L’expansion palatine]]> Dr Maurice St-Pierre http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-maurice-st-pierre-orthodontiste-18.php?art=382 L’expansion palatine vise à corriger la largeur de la mâchoire supérieure. Cette procédure est indiquée lorsque la mâchoire supérieure (maxillaire) est trop étroite par rapport à la mâchoire inférieure (mandibule).

 

Pourquoi corriger un maxillaire étroit?

Parce que cette condition ne se corrigera pas seule et elle affecte souvent la croissance de la mandibule en la faisant dévier. De plus, il peut en résulter divers autres problèmes, tels que : manque d’espace, usure des dents, positionnement inadéquat de la langue, problèmes aux articulations temporo-mandibulaires.

Comment s’effectue l’expansion palatine?

Il faut d’abord savoir que les côtés gauche et droit de la mâchoire supérieure sont reliés au centre par une suture. Lorsque celle-ci est étirée, il est alors possible d’augmenter la largeur du maxillaire. L’orthodontiste installe au palais un dispositif possédant une vis centrale, et son activation génère une force qui sépare délicatement les os du palais au niveau de la suture, ce qui augmentera ainsi la largeur du maxillaire. Il est à noter que cette suture se calcifie à l’adolescence. Il est donc facile de procéder à l’expansion palatine chez les enfants et les adolescents. Cependant, chez l’adulte, une intervention chirurgicale sera nécessaire afin de libérer la suture calcifiée pour permettre l’expansion.

 

Consultez votre orthodontiste pour le bon positionnement de vos dents!

]]>
Tue, 09 Feb 2016 00:00:00 -0500
<![CDATA[L’âge et les traitements orthodontiques]]> Dr Maurice St-Pierre http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-maurice-st-pierre-orthodontiste-18.php?art=356 L’âge de la première consultation recommandée par l’Association canadienne des orthodontistes (ACO) et l’Association américaine des orthodontistes (AAO), est de 7 ans.

C’est à cet âge que les premières molaires permanentes sont en éruption, ce qui permet d’évaluer l’occlusion postérieure.

Lors de ce premier rendez-vous, l’orthodontiste analysera des facteurs tels que :

- la relation entre les dents et les mâchoires dans les 3 dimensions (largeur, hauteur, avant-arrière)

- les dents présentes ainsi que celles en formation (à l’aide d’une radiographie panoramique)

- la croissance des mâchoires

- l’espace disponible

- la présence de pathologie

L’évaluation précoce ne signifie pas qu’une intervention soit nécessaire. Certains problèmes nécessiteront un suivi à plus ou moins long terme, alors que d’autres bénéficieront d’une intervention immédiate. Des malocclusions en apparence semblables pourront nécessiter des moments et des traitements très différents.

Maintenant, qu’en est-il chez l’adulte? Celui-ci peut facilement recevoir un traitement orthodontique. Les interventions peuvent différer de chez l’enfant, car l’adulte présente plus de compromis – dents usées, restaurées, voire absentes –, cependant l’enjeu majeur est l’absence de croissance. Finalement, il est important d’avoir une bonne santé parodontale (os et gencive qui supportent les dents) avant d’entreprendre tout traitement orthodontique.

Alors, consultez, vous verrez!

]]>
Wed, 13 Jan 2016 00:00:00 -0500