<![CDATA[Journal La Revue - Dr Alain Ouellette, chiropraticien :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php Fri, 24 Nov 2017 09:55:14 -0500 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Dr Alain Ouellette, chiropraticien :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[Arthrose et exercices]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=624 Beaucoup de gens sont inquiets de faire de l’exercice lorsqu’ils font de l’arthrose à une articulation. AU CONTRAIRE, l’exercice physique est très important pour améliorer l’arthrose et la forme physique en général.

Il existe différents niveaux d’arthrose, soit l’arthrose débutant et l’arthrose chronique. Lorsque vous avez des raideurs et des douleurs au mouvement,  de légères à modérées, à cause de l’arthrose, je recommande d’aller sur le site Internet arthrolink.com et de suivre les étapes qui y sont indiquées. Par contre, si vous avez des douleurs vives et des brûlures, il serait plus prudent de consulter un professionnel de la santé afin d’établir la cause exacte du problème et d’y réagir avec les soins appropriés.

Je réitère le fait que de faire de l’exercice est fantastique pour la santé globale, et voici le tableau pour vous en convaincre.

Joyeux Noël!

]]>
Tue, 13 Dec 2016 00:00:00 -0500
<![CDATA[L’exercice comme l’un des meilleurs médicaments]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=609 L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande, pour les adultes de 18 à 64 ans, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée, donc une activité où il y a un peu d’essoufflement et de sueur.

 

Les bienfaits sont extraordinaires sur votre santé. Voici une liste des bienfaits qui sauront sûrement vous convaincre d’enfiler vos espadrilles.

 

L’activité physique régulière à la bonne intensité :

 

Réduit l’incidence d’hypertension artérielle de 33-60 %;

Réduit l’incidence de diabète de 25-58 %;

Réduit l’incidence de maladie cardiovasculaire de 33-50 %;

Réduit le risque d’AVC de 31-45 %;

Réduit le risque du cancer du côlon de 30-60 %;

Réduit la mortalité et le risque de récidive du cancer du sein de 50 %;

Réduit le risque de développer la maladie d’Alzheimer de 40 %;

Réduit les symptômes dépressifs aussi efficacement que le Prozac ou la thérapie cognitivocomportementale;

 

Réduit le risque de décès prématuré de 31-50 %.

 

NB : Restez vigilant à ne pas modifier vos ordonnances sans l’avis de votre médecin, mais insérez l’exercice à votre plan de traitement.

 

À votre santé!

]]>
Tue, 15 Nov 2016 00:00:00 -0500
<![CDATA[Créateur d’un sommeil réparateur]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=563 La chronique de cette semaine aura une saveur un peu commerciale, car je me permets de vous présenter un produit que j’ai développé avec beaucoup d’attention et qui, je crois, mérite votre attention.

Je pratique la chiropractie depuis plus de 25 ans et je voyais qu’il y avait un besoin pour un oreiller qui allait apporter le bon angle au cou et à la tête durant le sommeil, ainsi qu’un meilleur support. C’est là que j’ai décidé de me pencher sérieusement sur le sujet pour que mes clients et le grand public puissent profiter d’un oreiller adapté à leurs besoins.

Croyez-le ou non, mais j’ai travaillé là-dessus pendant près de trois ans et créé quelques 63 prototypes pour en arriver au produit final. Et c’est ainsi qu’est né Équisom, un nouveau type d’oreiller apportant l’équilibre durant le sommeil.

En toute modestie, je crois que cet oreiller allie confort et efficacité. À mon avis, il réduit sensiblement les douleurs au cou et à la tête, tout en diminuant les raideurs musculaires des trapèzes et des épaules.

L’oreiller comporte une partie supérieure faite de mousse mémoire et gel procurant un confort moelleux, et une partie inférieure de fibres à haute densité assurant un support ergonomique adéquat et stabilisant. Le sommeil n’en est ainsi que plus réparateur. Il est idéal pour les gens qui dorment sur le côté ou sur le dos.

Depuis son lancement il y a quelques mois, j’ai reçu une foule d’excellents commentaires. Parmi ceux-là, je note celui de l’ancienne athlète olympique Sylvie Fréchette, qui m’a souligné qu’elle a longtemps souffert de troubles du sommeil. Elle m’a dit que mon oreiller lui a permis de retrouver le calme, la relaxation, le confort et son sommeil… de bébé !

D’autres témoignages ont aussi été faits sur le site Facebook d’Équisom où un utilisateur a raconté que l’oreiller a réglé ses douleurs chroniques dues à une mauvaise posture durant son sommeil. Cela a solutionné dit-il ses maux de dos, de cou et de tête, tous causés par sa mauvaise posture lors de son sommeil. L’oreiller lui a démontré qu’il dormait dans des positions néfastes à cause de ses anciens oreillers. Depuis, il dit ne plus avoir ces problèmes.

J’ai toujours porté une grande attention à la santé de mes patients et de voir que ce produit les aide me donne une grande satisfaction. Ces témoignages me touchent beaucoup. J’ai le sentiment d’avoir contribué au mieux-être de ces personnes. Ça me pousse d’ailleurs même à réfléchir à d’autres produits qui permettraient aux gens d’avoir une meilleure santé vertébrale.

Notez que l’oreiller Équisom est en vente dans les pharmacies Jean Coutu du Québec. J’invite toutes les personnes qui veulent en savoir plus à visiter le site www.equisom.ca.

Bonne nuit à tous!

]]>
Fri, 16 Sep 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Faire le bon choix de matelas pour votre dos]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=533 Plusieurs patients me questionnent sur le matelas idéal pour prévenir les lombalgies (maux du bas du dos); est-ce un matelas dur ou mou?

La légende populaire veut que dormir sur le plancher soit la bonne réponse. Ceci dit, je ne crois pas que cette mesure drastique soit le remède par excellence.

En fait, le matelas idéal n’est ni trop ferme ni trop mou. Donc, il faut que votre corps soit entièrement en contact avec le matelas, alors qu’un matelas trop ferme pour vous laissera des points de non-contact et vous aurez la sensation de vous faire pousser désagréablement dans le dos. Si vous avez un matelas trop mou, vos fesses vont trop y renfoncer et vous aurez l’impression d’être dans un hamac et de faire la «banane». Un autre aspect à vérifier : si vos coudes renfoncent, ce n’est pas un bon signe.

Personnellement, je recommande les matelas à ressorts ensachés avec, par-dessus, une mousse gel mémoire ou «euro top», qui sont des coussins permettant un bon mouvement durant le sommeil.

La durée de vie d’un matelas est d’environ 10 ans, et n’oubliez pas de faire la rotation du matelas 2 à 3 fois par année. Faites-le aérer et passez-le à l’aspirateur régulièrement.

Si vous voyez un creux dans votre matelas, c’est qu’il a déjà perdu une partie de son efficacité.

Vous allez magasiner un nouveau matelas? Restez allongé un bon 15 minutes sur le dos et aussi sur le côté en vérifiant comment vous vous sentez.

Un mauvais matelas peut faire en sorte d’étirer des ligaments dans votre dos ou de coincer des articulations vertébrales. Faites un bon choix et bon… «dos-dos».

]]>
Tue, 12 Jul 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[La piscine et votre dos]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=517 Nous sommes déjà rendus en juin et les piscines deviennent accessibles à des heures de bonheur. La piscine peut aussi s’avérer un outil thérapeutique de premier choix pour soigner son dos.

Dans l’eau, les risques de se blesser sont naturellement réduits, car l’eau prend en charge une partie de votre poids et soulage votre dos. Un exercice que je prescris souvent à mes patients est de prendre un rouleau en mousse flottant (communément appelé spaghetti), de le passer en dessous des aisselles et de marcher dans la piscine avec les genoux fléchis, de sorte que le fait de flotter et de marcher crée une traction dorsale et lombaire. Ce phénomène aidera à enlever la tension sur les disques vertébraux et permettra d’assouplir les tensions musculaires. Vous devriez ressentir un grand bienfait immédiatement.

Marcher dans l’eau normalement permet d’améliorer la force, l’équilibre, l’agilité et la posture.

Diverses pathologies bénéficient grandement de la thérapie dans l’eau. On y soigne l’arthrose, la fibromyalgie ainsi que plusieurs problèmes neurologiques qui influencent négativement l’équilibre.

Il faut toujours faire attention par contre à des incidents fâcheux comme les plongeons tête première, ce qui peut fracturer les vertèbres cervicales. Aussi, ne jamais placer quelqu’un sur vos épaules, car souvent, avec l’excitation du moment, les gens sur vos épaules se lancent partout, et plusieurs fois, j’ai vu des gens avoir des hernies discales à la suite de ce phénomène.

Profitez bien de votre piscine et de votre été!

]]>
Tue, 14 Jun 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[L’épidémie « text neck » ou « cou texto »]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=481 Vivre à l’ère moderne nous apporte beaucoup de plaisirs et de bénéfices, principalement avec nos téléphones portables intelligents et nos tablettes. Par contre, notre colonne vertébrale semble souffrir de cette mauvaise posture que beaucoup de gens adoptent lors de l’utilisation excessive de ces appareils.

L’appellation « text neck » est reconnue mondialement et c’est un chiropraticien américain qui l’a désignée. Les Canadiens échangent en moyenne 267,8 millions de messages textes par jour et le temps moyen d’utilisation quotidienne est de 2 à 4 heures! Les jeunes étant de grands utilisateurs, les effets à long terme peuvent s’avérer catastrophiques s’ils ne rectifient pas leur posture.

Les symptômes les plus fréquents liés au syndrome de cou texto sont les maux de tête, la raideur de la nuque, les douleurs aux poignets et aux épaules, les engourdissements dans les mains et la perte de la courbe naturelle du cou pouvant engendrer des problèmes d’arthrose à long terme. Tout cela est dû à la position de la tête penchée vers l’avant, au menton pointé vers la poitrine, ainsi qu’à la position des doigts sur l’écran.

Les vertèbres se déplacent vers l’arrière, créant de la tension dans les ligaments et les muscles, et ces derniers deviennent irrités et subissent de l’inflammation. Même les muscles responsables de la respiration sont affectés par un raccourcissement et donc des problèmes respiratoires sont possibles.

Quelques trucs préventifs

- Prenez des pauses fréquentes en regardant au loin, cela soulagera vos muscles cervicaux, du front, ainsi que vos yeux.

- Une fois de temps en temps, relâchez vos épaules en faisant un mouvement de roulement d’épaules.

- Pointez doucement votre menton vers le haut toutes les 15 minutes durant vos communications.

- Placez votre appareil plus haut pour qu’il soit à peu près à la hauteur de vos yeux en prenant une posture droite.

Souffrez-vous de nomophobie?

La nomophobie est le besoin compulsif de rester connecté et d’être joignable en tout temps. Cette dépendance peut se traduire en peur morbide de ne pas avoir son téléphone portable sous la main. Et cela peut s’avérer fatal si vous conduisez…

Alors, pourquoi ne pas diminuer vos textos pour augmenter la qualité d’un contact direct et convivial avec les gens?

]]>
Tue, 10 May 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Le grand ménage du printemps]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=448 Voilà déjà arrivé le temps du grand ménage du printemps. Comme il serait si simple de faire aller les balais et les seaux d’eau comme Mickey l’apprenti sorcier dans «Fantasia»!

Eh non! Il faut se rendre à l’évidence, les tâches de ce grand ménage ne sont pas de tout repos pour votre dos, vos épaules, vos poignets et vos jambes.

Il faut, en premier, effectuer des étirements et échauffements de l’ensemble de vos muscles avant de vous mettre à la tâche.

Une blessure qui revient souvent est celle de l’épaule. En effet, il faut faire attention lorsqu’on enlève les fenêtres. Assurez-vous de ne pas forcer à bout de bras, vous pourriez endommager par déchirure ou accrochement des muscles que l’on appelle coiffe des rotateurs.

Évitez de toujours prendre la même main pour frotter. Ne travaillez pas les bras au-dessus des épaules. Et ne faites pas tout d’un seul coup!

Un des principaux trucs pour éviter des blessures au dos est de soulever des charges les plus légères possible, de les tenir près du corps, de garder le dos droit et d’éviter de vous pencher avec une charge.

Routine d’exercices avant le ménage :

Cou : Penchez doucement votre tête de chaque côté pour étirer vos muscles, ensuite vers l’avant et l’arrière, 3 fois pour chaque mouvement.

Épaules : Faites un roulis des deux épaules les bras en bas, collés sur le corps. Répétez 5 fois.

Dos : Placez-vous accroupi pour étirer les muscles de votre dos. Tenez la position 10-15 secondes et relevez-vous en gardant le dos droit.

 

Bon ménage!

]]>
Tue, 12 Apr 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Se craquer les doigts : est-ce bon ou néfaste?]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=419 La pensée populaire semble insinuer que de se craquer les doigts peut provoquer de l’arthrose dans nos jointures articulations. Voici ce qui en est après la vérification de faits.

 

Quand ça «pop» et que ça «crack»

Que se passe-t-il lorsqu’on craque nos articulations?

Lorsqu’on étire une articulation, on modifie la pression à l’intérieur de la capsule articulaire qui contient du liquide synovial. Cette différence de pression cause soit un appel d’air dans le liquide ou un éclatement d’une huile gazeuse. Ce phénomène crée le fameux son « pop » ou « crack ».

Plusieurs études bien que sommaires semblent indiquer que de se craquer les doigts n’est pas nullement dommageable pour les articulations. Il faut retenir surtout que ces études veulent que de se craquer les doigts ne cause nullement l’arthrose.

Donc, il n’y a pas d’autre choix maintenant pour les personnes irritées par le bruit de craquement que de trouver un autre moyen de dissuasion auprès des amateurs de craquements de doigts, voire de cou, d’épaule ou d’autres articulations ! Ces craquements, qui peuvent être à la limite du tic ou du toc (trouble obsessif compulsif), ne créent pas donc pas l’arthrose… mais un agacement certain aux gens qui y sont sensibles.

Bon courage !

]]>
Tue, 15 Mar 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Chute sur la glace… Ouch!]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=383 Notre hiver plus doux que de coutume nous réserve beaucoup de glace sur le sol. Alors, attention aux chutes!

Les femmes de 65 ans et plus ont davantage de risques d’avoir les os plus fragiles (ostéoporose), et une chute sur la glace peut entraîner une fracture à la hanche (col du fémur). Donc, je recommande à toutes les femmes dans la soixantaine et plus de s’équiper de semelles amovibles avec crampons.

Les gens qui tombent doivent toujours considérer que des blessures importantes peuvent survenir. Des entorses lombaires ou des fractures des vertèbres ou du coccyx peuvent être causées par le choc d’une chute. Il faut s’assurer, par une radiographie, que tout est en règle. Fait à noter : beaucoup de gens, même avec une fracture lombaire par compression, sont encore capables de marcher!

Il serait fantastique si tous avaient une petite pensée pour donner au suivant. Tous les gentilshommes et gentes dames devraient traîner dans leur voiture des abrasifs (sel, sable). Ainsi, lorsqu’on apercevrait un endroit à risque, il suffirait d’étendre de l’abrasif sur le sol glacé ou à tout le moins d’en informer les autorités. Ce petit geste nous rendrait proactifs pour la sécurité de tous!

]]>
Tue, 09 Feb 2016 00:00:00 -0500
<![CDATA[Prudence avec la pelle!]]> Dr Alain Ouellette http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-alain-ouellette-chiropraticien-19.php?art=357 Eh oui! l’hiver avec toute cette belle neige est là! Sachez que le pelletage peut présenter des risques pour la santé. Il est possible qu’il augmente vos risques d’entorse lombaire ou même d’hernie discale.

Une des principales causes du problème, selon une étude récente, serait le poids de la neige que nous mettons dans notre pelle.

Donc, il est préférable de prendre de plus petites pelletées. Selon cette même étude, il est démontré que les pelles dotées de manches courbés sont plus efficaces grâce à leur effet de levier qui allège ainsi le travail physique.

De plus, il faut faire attention de se pencher le plus droit possible au niveau du dos en pliant les genoux, en gardant la pelle le plus proche possible de soi. En évitant de porter la neige à bout de bras, vous serez plus stable et vous diminuerez les tensions au bas du dos. Éviter totalement d’aller porter la neige par-dessus votre épaule, car ce mouvement crée une flexion avec extension et rotation, donc les vertèbres lombaires n’aiment pas ça du tout!

Quand la neige est collante, mettez un peu d’enduit anti-adhésif (de style PAM) dans votre pelle, cela vous aidera à mieux faire glisser la neige.

Pelleter est dur pour le cœur et le dos, alors allez-y très doucement et prenez le temps de bien respirer entre vos petites pelletées. Ne pelletez pas pour vous mettre en forme, car il faut être en forme pour pelleter. Pour se mettre en forme, une petite marche de 20 à 30 minutes, 3 à 4 fois par semaine, s’avérait plus efficace pour votre santé.

Bon pelletage!

]]>
Wed, 13 Jan 2016 00:00:00 -0500