<![CDATA[Journal La Revue - Daniel Jeannotte, opticien :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php Tue, 21 Nov 2017 00:57:40 -0500 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Daniel Jeannotte, opticien :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[Les lunettes sportives]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=703 Bonjour à tous!

Dans toute discipline sportive, des préparatifs, tels que des périodes d’échauffement et l’achat d’équipements, font partie intégrante de l’activité. Cette préparation permet de pratiquer son sport avec plaisir, mais aussi de façon sécuritaire, pour éviter des blessures qui laissent parfois des séquelles importantes, même à long terme. Certains éléments sont communs à plusieurs activités, mais d’autres sont plus spécifiques.

Les souliers en sont un bon exemple. Une majorité de gens accepte l’idée d’avoir des chaussures spécialisées en fonction de l’activité pratiquée. Mes souliers de badminton, par exemple, n’ont jamais été utilisés pour la marche en montagne. L’habillement comporte aussi ses spécificités.

Un échauffement doit se faire selon le besoin pour bien préparer les muscles sollicités, pour prévenir des entorses, des déchirures, etc. Vous me voyez sûrement venir, mais les yeux doivent aussi faire partie des préoccupations. Le choix des lentilles permet protection, vitesse de réaction, diminution de l’éblouissement et, au besoin, protection UV.

La monture, elle, doit permettre de prévenir les blessures oculaires et ses alentours. Elle ne doit pas nuire au champ de vision, par sécurité et efficacité. J’ai en boutique plusieurs solutions à vous proposer. Il ne vous reste plus qu’à venir me rencontrer. De plus en plus d’associations sportives exigent le port de lunettes de protection sous peine d’exclusion du match. Soyez proactif et équipez-vous (ou vos enfants). Des yeux, ça ne se remplace pas.

Bonne saison à tous!

]]>
Tue, 30 May 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[Êtes-vous prêts pour le printemps ?]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=679 Le soleil n’est pas encore très présent, la chaleur se fait attendre, mais chronologiquement, oui oui, il va arriver! En attendant ce moment où l’on sort de notre léthargie hivernale pour vaquer à nos occupations et à la préparation de la prochaine saison, pourquoi ne pas rendre cette attente productive?

Bien sûr, un projet, quel qu’il soit, demande du temps de préparation, mais avant cela, pourquoi ne pas faire le tour de vos équipements et prévoir leur mise à jour avant leur utilisation?

D’un point de vue optique, mon rôle est de sensibiliser chacun de vous en ce qui a trait à la vérification de votre santé oculaire et de vos lunettes. Il est facile de remettre à plus tard (la nature humaine est ainsi faite), mais avant de reprendre votre vitesse de croisière dans vos activités, prenez les rendez-vous nécessaires pour faire vérifier vos yeux.

Faites vérifier vos lunettes soleil (que ce soit pour une question d’ajustement ou de prescription), vos lunettes principales et vos lunettes de protection (sports et lunettes de travail). Trop souvent, nous recevons des demandes de dernière minute, avant une activité ou encore un voyage, avec le risque de ne pas recevoir votre commande à temps. Planifier ses besoins permet des choix adéquats sans compromis reliés aux contraintes de temps.

S’il y a des renouvellements d’équipements nécessaires, c’est le meilleur temps pour profiter des promotions des fournisseurs avant la période de «rush». Les laboratoires offrent de meilleures conditions pendant leurs périodes creuses afin de garder un minimum d’activité. À vous d’en profiter tout en bénéficiant du temps nécessaire pour trouver les solutions les mieux adaptées à vos besoins.

Bon printemps à tous!

]]>
Tue, 11 Apr 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[ Avez-vous une position de travail optimisée?]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=642 Dans une chronique antérieure, je vous ai entretenu d’ordinateur, de lunettes adaptées, de traitements. Cette fois-ci, j’attaque le volet positionnement.

Dans votre poste de travail, selon l’espace, le budget, le temps que vous y passez, et… la volonté des gens en place de s’arrêter à la question du confort dans cet espace de travail (parfois par négligence de soi-même), nous nous exposons à de la fatigue indue et, à la longue, à des problèmes récurrents.

Pour l’ergonomie générale, il y a bien sûr des spécialistes qui peuvent mesurer et suggérer des changements de position, des ajouts tels qu’un repose-pied, une configuration et autre. Mon intervention ne se veut pas un substitut à leur expertise, mais plutôt un complément. Peut-être n’avez-vous pas accès à ces services (généralement accessibles lorsque le nombre d’employés est suffisant). Je vais m’attarder à la position de l’écran, car il est directement relié au confort visuel, mais est souvent l’item le moins étudié par les ergonomistes.

Le haut de l’écran ne devrait pas, si possible, dépasser la hauteur des yeux, et ce, pour éviter un mouvement de la tête vers le haut créant par le fait même des tensions cervicales. De plus, la vision rapprochée dépend de l’accommodation des yeux, ce processus étant plus efficace lorsque notre regard est légèrement axé vers le bas. Reproduisez l’angle de l’écran d’un portable comme modèle. Et si vous portez des foyers progressifs, ce réajustement est un incontournable. Quant aux tablettes, elles devraient être utilisées avec un support d’inclinaison, car la pression sur les vertèbres est sinon multipliée par trois. Pour des informations supplémentaires, vous pouvez venir me rencontrer au bureau ou consulter mon site Facebook; j’y intègre des conseils et des liens vers des articles intéressants.

]]>
Tue, 31 Jan 2017 00:00:00 -0500
<![CDATA[Un style à votre image]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=600 Dans une précédente chronique, je vous ai parlé de lunettes adaptées pour différentes activités. Ceci permet du confort visuel, physique, et un contexte sécuritaire. Évidemment, cela revêt une importance capitale.

Aujourd’hui, je veux vous entretenir du style, de la personnalité de la monture. Elle peut être autre chose qu’un «porte-lentille». Avoir une lunette qui a de la personnalité a la même importance que le choix des vêtements que l’on portera dans la journée. Selon notre humeur et notre état d’âme, les vêtements sélectionnés nous font sentir chacun plus fier, plus en forme, joyeux et maints autres qualificatifs. Une lunette doit donc être le prolongement de notre personnalité, afin de nous faire sentir à notre meilleur. Si, une journée, on se sent plus moche, et que l’image que l’on voit dans le miroir est notre visage avec une monture terne, c’est sûr que ça n’aide en rien.

Évidemment, tout est dans le dosage de l’audace de son choix, pour que l’on soit à l’aise de les porter. Aller trop fort dans l’excentrique si notre personnalité est plus discrète fera une image caricaturée. Ce serait passer alors à côté de l’objectif.

Il y a aussi le contexte de travail qui doit jouer sur notre échelle de valeurs, car être par exemple coiffeuse avec une lunette sans style n’inspirera pas un sentiment de «je me tiens à jour dans ce que j’offre».

Il en est de même pour quelqu’un qui travaille en design. Cette personne doit avoir une monture avec des détails qui projettent le soin qu’elle met dans son travail.

Voilà en quoi un opticien attentionné peut vous aider et vous guider pour faire bonne impression avec vos clients ensuite.

]]>
Tue, 01 Nov 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Le retour à la routine]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=567 L’été nous fait encore des clins d’œil par ses journées ensoleillées et sa chaleur (du moins le jour). On ne peut toutefois nier que l’automne a le pied dans la porte. Les activités sportives sans canicule avec un décor qui va se colorer, il y a pire… avouez!

Mais la réalité c’est aussi, comme mentionné dans la précédente chronique, le retour de vacances, le retour au travail ou en classe. Pendant des mois, vos yeux travailleront fort. Pensez donc à faire examiner ceux-ci, faire réajuster vos lunettes s’il y a lieu, et faire évaluer votre situation à savoir si vous êtes équipé pour faire face à une surcharge visuelle. Selon vos occupations, il y a maintenant plein de produits destinés à réduire les inconvénients liés à la sollicitation de vos yeux.

Quoi de mieux qu’un opticien pour vous aider à vous y retrouver. Les lentilles anti-fatigue, les progressifs généraux ou spécialisés (comme ceux pour l’ordinateur) ou adaptés pour votre discipline sportive quand vous réussissez à prendre un répit, tous ces produits visent un confort et une efficacité visuels tout en évitant des postures compensatoires non souhaitables.

L’automne, les fabricants sont conscients des besoins et offrent des promotions qui évitent les oui, oui, j’aimerais mais…

Je suis en mesure de voir quels sont les meilleurs avantages du moment pour votre besoin.

Bonne saison!

]]>
Tue, 20 Sep 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Êtes-vous prêt pour la rentrée?]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=551 Eh oui, c’est la rentrée. Que ce soit pour le travail ou l’école, bien des actions seront requises. L’achat de vêtements, de livres, boîtes à lunch, consulter la liste des «incontournables», planifier les lunchs.

Il y a aussi de composer un horaire qui soit le plus fonctionnel possible et je vous encourage à y insérer des moments pour vous.

En tant qu’opticien, je ne peux passer sous silence vos yeux. Le retour à la routine sous-entend une utilisation plus intense de vos yeux. Cet état de fait implique de la fatigue visuelle et, de façon plus sournoise, des dommages cumulatifs causés par l’absorption d’ultraviolets par votre cristallin et votre rétine plus particulièrement. Les cataractes et la DMLA sont les conséquences les plus connues. Donc, tout adulte et tout enfant doivent être protégés adéquatement. Chez l’enfant, la situation est plus critique, car avant 18 ans, l’œil humain absorbe plus ces rayons que dans tout le reste de sa vie.

Je ne peux certes vous aider avec vos listes énumérées précédemment, mais concernant vos yeux et ceux de vos enfants, je peux vous être utile. Des protections existent avec une efficacité intéressante pour vous protéger du soleil, mais aussi de tous les écrans utilisés qui émettent une lumière bleue reconnue comme nocive. Diverses solutions existent pour s’en protéger. Mes fournisseurs offrent des incitatifs non négligeables présentement.

Mon rôle est aussi de conseiller quant à l’utilisation des appareils qui vous entourent. Venez en discuter.

Votre opticien

]]>
Tue, 30 Aug 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Connaissez-vous bien vos besoins en lunettes de soleil?]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=484 Cette semaine, comme annoncé précédemment, je vais vous entretenir sur les verres solaires.

Première distinction, il faut déterminer si vous avez besoin d’y incorporer votre prescription et si oui, de quelle façon. Pour ce, il faut s’arrêter aux activités courantes que vous allez faire avec.

Majoritairement, les gens cherchent le produit le plus polyvalent pour couvrir toute situation. Pour un usage général conventionnel comme la conduite et les déplacements de tous les jours ainsi que les activités sociales, ce peut être une solution acceptable. Une lentille polarisée qui évite la majorité des reflets du pare-brise constitue selon moi une bonne protection. MAIS le choix de la couleur selon la sensibilité et le rendement visuel général doit être pris en considération. Le choix doit correspondre à votre besoin, sinon le confort sera incomplet.

Si vous pratiquez le golf ou le vélo par exemple, une fois le choix de la lentille idéale arrêté, le modèle de monture à utiliser permettra une ergonomie et un champ visuel optimaux.

Pour du trek en montagne, idéalement, les lentilles doivent s’adapter à la luminosité, car le besoin au bas de la montagne et en haut est très différent.

Pour la moto, par exemple, il faut ajouter un «fit» plus précis pour une bonne protection.

En lunettes de prescription s’ajoutent les contraintes reliées à la force des lentilles. L’opticien DOIT vous accompagner dans ce processus. Souvent, cette lunette est changée moins souvent que la lunette principale, donc les conseils du professionnel sont essentiels. Évidemment, la protection UV est un «must»!

Quant aux modèles sans R/X, les contraintes sont moindres, mais le choix de la lentille n’en est pas moins important. Et malheureusement, elles sont souvent de qualité douteuse ou carrément pleines de distorsion. Protéger ses yeux, c’est sérieux.

Bon été, que l’on espère ensoleillé…

]]>
Tue, 10 May 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[La sécurité au quotidien]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=446 Cette semaine, ma chronique porte sur la sécurité. Précédemment, j’ai abordé ce thème dans les sports. Cette fois-ci, je l’applique à votre quotidien.

Avec le printemps qui se pointe, les projets de travaux sur le terrain, la maison ou les véhicules prennent forme. Tous travaux nous exposent à des blessures oculaires. Dans ce contexte, il est impératif de porter des lunettes (avec ou sans prescription).

Sans prescription, il existe une panoplie de lunettes disponibles à cette fin, et pour les autres, voici des solutions disponibles. La plus économique, mais moins agréable, une lunette par-dessus la vôtre. Il y a aussi votre lunette de tous les jours. Elle doit avoir un minimum de grandeur pour bien protéger, mais une ancienne déjà défraîchie est souhaitable.

La solution la plus efficace reste de vraies lunettes de sécurité. Elles sont moins chères que vous pensez et prolongent la vie de votre lunette principale. Vos yeux en seront gagnants, car une blessure peut laisser des séquelles permanentes et entraîner la perte de votre emploi, par exemple.

Pour les travailleurs de la construction, il y a, dans votre plan MÉDIC, une allocation annuelle pour des lunettes de sécurité, quel que soit le plan ou le nombre d’heures de travail. Ne vous êtes-vous pas privé trop longtemps de conditions de travail sécuritaires? Ces lunettes sont conformes aux normes canadiennes sur tous les chantiers.

Bon printemps en toute sécurité!

]]>
Tue, 12 Apr 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Connaissez-vous l’impact des écrans sur vos yeux?]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=406 Cette semaine, je veux vous sensibiliser à la relation «œil-écran».

Qu’il s’agisse d’un écran d’ordinateur, de tablette ou de téléphone, un fait demeure : vous êtes exposé à certaines radiations et à de l’ultraviolet.

Il commence, chez la population, à y avoir une conscience et une volonté de s’en protéger. Les lunettes soleil font partie des outils disponibles à cette fin. Dans une prochaine chronique, je m’attarderai sur ce sujet.

Les écrans émettent de l’ultraviolet jusqu’à 520 nm. Dans le meilleur des cas, une lunette de prescription peut couvrir jusqu’à 400 nm. Il y a donc un manque à gagner en protection oculaire. Évidemment, tous n’utilisent pas leurs écrans au même rythme. Il serait sage d’évaluer le cumulatif d’exposition en nombre d’heures pour établir une stratégie adéquate. On doit considérer, s’il y a lieu, le travail, le loisir et le téléphone. Ce dernier est plus sournois, car utilisé souvent, mais moins longtemps. Il est facile de penser à le négliger et pourtant, à la distance à laquelle les gens le consultent, son impact est non négligeable.

Les études pour mesurer les dommages ne sont pas complétées, mais toutes concluent à la nécessité de la prévention. Il y a donc maintenant des traitements de surface ou dans la masse même du matériel de la lentille. L’esthétique et l’efficacité des différentes formules, et le prix, font que l’évaluation dont je fais mention doit être réalisée avec rigueur.

Voilà à quoi sert votre opticien, soit à trouver le produit adapté à vos besoins.

]]>
Tue, 08 Mar 2016 00:00:00 -0500
<![CDATA[Êtes-vous bien protégé pour vos activités sportives?]]> Daniel Jeannotte http://www.larevue.qc.ca/blogue-daniel-jeannotte-opticien-23.php?art=389 Aujourd’hui, par cette chronique, je veux vous sensibiliser à la protection des yeux pendant les activités sportives.

Que ce soit un sport d’équipe ou individuel, des risques inhérents à la discipline pratiquée sont présents. Il est de plus en plus dans les mœurs de penser à se prémunir d’accessoires de protection reliés à cette activité.

Malheureusement, les yeux sont les grands négligés dans le processus. Que ce soit une lunette de soleil adaptée ou de protection, on se doit de protéger les yeux, avec ou sans prescription. D’ailleurs, certaines associations de soccer vont rendre obligatoire le port de lunette adaptée dès le mois de mai cette année.

Soyez protégé et prêt pour la saison à venir. Un autre sport (pour lequel le port de lunette n’est pas exigé, malheureusement), c’est le badminton. Par la force de l’impact et la petitesse du « moineau », il est particulièrement dangereux de jouer sans protection. J’ai eu connaissance d’un impact chez un de mes coéquipiers qui a laissé ce dernier complètement aveugle de ce côté pendant un mois. Le tout est revenu à la normale, mais les risques de développer une cataracte restent plus grands de ce côté. Évidemment, il a eu peur et m’a commandé des lunettes ensuite, mais pourquoi attendre?

Un œil ne se remplace pas, amusez-vous en toute sécurité plutôt que de défier le destin.

]]>
Tue, 16 Feb 2016 00:00:00 -0500